Algérie : le parti de Bouteflika a un nouveau patron

L'ancien Président algérien, Abdelaziz Bouteflika

En Algérie, le Front de libération nationale, parti de l’ancien Président Abdelaziz Bouteflika, a désigné un nouveau secrétaire général. Qui est le nouveau pilote ?

Abou El Fadel Baadji, nouveau CG du FLN

C’est ce samedi 30 mai 2020 que le Front de libération nationale, parti de l’ancien Président Abdelaziz Bouteflika, a désigné un nouveau secrétaire général. C’est au cours de la réunion du Comité central tenue au niveau du Centre international des conférences d’Alger qu’Abou El Fadl Baadji a été élu à la majorité, par ses pairs. Au cours de cette séance, le 11ème Congrès du parti, initialement prévu en avril dernier, a été reporté à une date ultérieure.

Pour Abou El Fadl Baadji, « la réunion du Comité central est légale, en présence de près de 368 membres. Cela témoigne du sens de responsabilité des membres du Comité, puisque j’ai été plébiscité au poste de Secrétaire général par la majorité des membres présents », appelant à la « mobilisation de l’ensemble de la classe politique pour la défense de l’Etat et de ses institutions, qui appartiennent en fait au peuple algérien ».

Avocat de formation, Abou El Fadel Baadji est membre du bureau politique du Front de libération national issu de la session du Comité central de juillet 2019. Lors de la réunion du comité central ayant abouti à sa consécration, Djamel Ben Hamouda, candidat favori, n’a pas accédé à la salle. Les organisations l’ayant accusé d’être atteint de Coronavirus

Le nouveau patron du front de Libération national n’a pas caché ses ambitions de reconquérir le pouvoir en Algérie. Insistant sur son « vœu de voir laisser de côté l’idée de partis d’opposition et pro pouvoir », il a indiqué que les « programmes de tous les partis politiques tendent à arriver au pouvoir ».

Depuis le mois de septembre 2019, date de la démission de l’ancien SG Mohamed Djemai, placé en détention provisoire le FLN était dirigé par Ali Seddiki qui en assurait l’intérim.