Algérie : le ministre de l’Energie Youcef Yousfi nommé Premier ministre par intérim

Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé ce jeudi l’actuel ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, Premier ministre par intérim, après la démission de son prédécesseur Abdelmalek Sellal, appelé à diriger sa campagne électorale pour la Présidentielle du 17 avril.

C’est finalement le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, 72 ans, que le Président Bouteflika a nommé Premier ministre par intérim, remplaçant ainsi son prédécesseur Abdelmalek Sellal, appelé à diriger sa campagne électorale pour l’élection du 17 avril, selon l’agence APS. Dans un communiqué de la Présidence, il est également indiqué que l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, 62 ans, a été nommé ministre d’Etat, directeur de cabinet de la présidence de la République, en remplacement à Mohamed Moulay Guendil, « appelé à d’autres fonctions ».

L’autre ancien Premier ministre et ex-secrétaire général contesté du Front de Libération National (FLN, parti présidentiel) Abdelaziz Belkhadem a également de son côté été nommé ministre d’Etat, conseiller spécial du président de la République, selon le communiqué cité par l’APS. Tous ces noms circulaient déjà depuis plusieurs jours dans les journaux, mais il fallait auparavant que le Conseil constitutionnel valide les candidatures recevables pour le scrutin présidentiel.

Six candidats ont été retenus par le Conseil constitutionnel, dont Abdelaziz Bouteflika, et l’ancien chef du gouvernement Ali Benflis, 69 ans, un homme du système et candidat malheureux en 2004, considéré comme le principal challenger du Président.