Algérie : la menace terroriste « exagérée », selon International crisis group

Un spécialiste du terrorisme et de l’Afrique du Nord à l’International Crisis Group a déclaré que la menace terroriste en Algérie est « exagérée » dans une interview publiée samedi dans le quotidien néerlandais Nrc Handelsblad. Hugh Roberts estime par ailleurs que le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) et Al-Qaïda n’ont pas fusionné et que le GSPC « s’est affaibli et s’est isolé de plus en plus ces dernières années », rapporte La Tribune.