Algérie: l’AFP et Reuters privés d’accréditation

Suite au double attentat de dimanche à Alger, le ministre algérien de la Communication, Abderrachid Boukerzaza, a décidé mardi de retirer les accréditations de deux correspondants des agences de presse Reuters et Agence France Presse (AFP), rapporte France 24. Cependant, le Ministre a précisé qu’il ne s’agit pas de « la fermeture des bureaux de ces deux agences ». Il reproche à l’AFP d’avoir exagéré le bilan d’un attentat et pour Reuters d’avoir annoncé une fausse information. L’AFP avait publié un bilan, recueilli de sources locales, donnant un nombre total de 13 morts pour les deux attentats. Ils n’ont fait finalement que deux morts, dont un ingénieur français, et un blessé.