Algérie-Escroquerie : un pharmacien écroué et 28 médecins placés sous contrôle judiciaire

Un pharmacien de la wilaya de Relizane a été écroué et 28 médecins placés sous contrôle judiciaire. Ils sont notamment accusés d’escroquerie, de faux et usage de faux.

Un pharmacien accusé de falsification d’ordonnances a été écroué par le parquet de Relizane, au sud-ouest de l’Algérie, qui a aussi ordonné la mise sous contrôle judiciaire de 28 médecins. D’après les résultats de l’enquête effectuée par la brigade de recherche et d’investigation du groupement de la gendarmerie, le pharmacien procédait à l’usage des cartes chiffa des assurés, à leur insu, afin de se faire rembourser par la CNAS, rapporte El Watan.

Interrogés par les enquêteurs, les patients affiliés à la CNAS, des malades chroniques, ont exprimé leur étonnement et ont nié avoir utilisé les ordonnances présentées par le pharmacien. Le pharmacien est aussi accusé d’avoir imité le cachet d’un médecin du service de contrôle médical de la CNAS.

Les médecins ont été placés sous contrôle judiciaire pour avoir élaborer des ordonnances sur la demande du pharmacien en l’absence des malades. Ils sont donc poursuivis pour faux et usage de faux, escroquerie, abus de confiance et imitation de cachet. Une affaire similaire a été signalée par la police judiciaire de la sûreté de Yellel, dans la même wilaya de Relizane, mettant un cause un pharmacien et un cadre de la CNAS.