Algérie : deux terroristes abattus par l’armée

Deux terroristes ont été abattus par l’armée dans la région de Tipaza, à 80 km à l’ouest d’Alger.

Deux islamistes armés ont été tués jeudi par l’armée algérienne dans la région de Tipaza, à 80 km à l’ouest d’Alger, a annoncé le ministère de la Défense sur son site internet. Ce chiffre porte à 61 le nombre d’islamistes tués depuis le début de l’année, dont 12 au mois de mai à la frontière algéro-malienne, selon un bilan de l’armée.

Selon le ministère de la Défense, les deux hommes ont trouvé la mort « lors de l’interception d’un véhicule utilitaire au niveau de la ville de Beni-Mileuk, Daira de Damous dans la préfecture de Tipaza », d’après les autorités algériennes, qui précise que l’opération a également permis à l’armée de récupérer des armes et des munitions, a précisé cette source.

Plusieurs années après la fin de la guerre civile dans les années 90, des groupes radicaux armés continuent de se cacher dans les maquis et de commettre attentats et attaques dans le nord-est de l’Algérie.