Algérie : de plus en plus d’enfants désertent l’école

Près d’un demi-million d’enfants algériens quittent tous les ans l’école, jugée inutile, indique Syfia. Le phénomène prend de l’ampleur depuis près de cinq ans et touche près de 32 % de la population de 6 et 24 ans, selon une enquête publiée début juin 2006 par le Centre national d’études et d’analyses pour la planification (CENEAP). Ces enfants se lancent, pour la plupart, sur le marché du travail ou tombent dans la délinquance.