Algérie : Covid-19, la machine s’emballe !

L’heure est grave en Algérie où 240 cas de contaminations au nouveau Coronavirus ont été enregistré en seulement 24 heures ; ce qui constitue un record.

Près de trois semaines après les premières mesures de déconfinement, l’Algérie connaît une situation des plus inquiétantes. Pays du Maghreb le plus touché par le Covid-19, avec au total 12 685 personnes contaminées contre 885 décès, l’Algérie fonce vers une catastrophe sanitaire en raison d’une explosion du nombre de cas.

Selon les éléments d’informations fournis par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, Djamel Fourar, qui tenait sa conférence de presse quotidienne, 240 cas de contaminations au nouveau Coronavirus ont été enregistré en seulement 24 heures : la plus forte hausse en une journée depuis l’annonce du premier cas, en fin février en Algérie.

Djamel Fourar fait état de 12 685 personnes contaminées et 9066 patients guéris contre 885 décès et 48 patients sont en soins intensifs, les derniers chiffres quotidiens confirment une flambée de foyers d’infections. « Résultat d’un relâchement et d’une sorte de laisser-aller en particulier dans certaines wilayas comme Sétif et Biskra », selon le président du Conseil l’Ordre des médecins algériens, Mohamed Bekkat.

De l’analyse de M. Bekkat, depuis l’assouplissement des mesures de confinement, la population, en dehors de la capitale, Alger, foule au pied les gestes barrières, appelant à une réaction forte de la part des autorités algériennes. Cette situation alarmante a poussé le gouvernement à prendre la décision de maintenir un couvre-feu dans 29 des 48 wilayas du pays, dont celle d’Alger. Ce, jusqu’au 29 juin prochain.