Algérie : Bouteflika n’est encore pas candidat à la Présidentielle

Abdelaziz Bouteflika sera-t-il candidat à sa propre succession à la tête de l’Algérie ? Difficile de répondre à cette question, d’autant que le chef de l’Etat n’a toujours pas, selon le ministre de l’intérieur Tayeb Belaïz, déposé sa demande de candidature à la prochaine Présidentielle prévue en avril 2014.

Abdelaziz Bouteflika sera-t-il candidat à sa propre succession à la tête de l’Algérie ? Difficile de répondre à cette question, d’autant que le chef de l’Etat n’a toujours pas, selon le ministre de l’intérieur Tayeb Belaïz, déposé sa demande de candidature à la prochaine Présidentielle prévue le 17 avril 2014.

« Jusqu’à présent, le président de la République n’a adressé aucune demande au ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, exprimant le vœu de présenter sa candidature à la prochaine Présidentielle ». Telle est la déclaration faite par le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, en réponse à une question de l’APS, en marge de la séance de clôture de la session d’automne du Conseil de la nation.

Un total de 85 postulants à la candidature, dont 18 présidents de partis politiques, ont retiré les formulaires de souscription jusqu’à mardi. Parmi les poids lourds, seul Abdelaziz Bouteflika manque à l’appel, quant au retrait des dossiers de candidature. Ce qui pose encore sur la table des débats la lancinante question de la capacité de Bouteflika à briguer un autre mandat présidentiel.

Il apparait dès lors légitime de se poser la même question que tous les observateurs se posent, à savoir si le dirigeant algérien ne subit pas la pression de proches pour se présenter à la Présidentielle d’avril.