Algérie : « Bouteflika doit être jugé »

L'ex-Président algérien, Abdelaziz Bouteflika

En Algérie, les manifestants ont saisi l’opportunité d’une nouvelle marche de protestation pour demander à ce que l’ancien chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, soit traîné devant la justice.

La journée de contestation du vendredi 14 juin dernier, a été une opportunité pour des milliers d’Algériens de sortir massivement dans les rues dans le but de réclamer le départ de toutes les anciennes figures de l’ancien système. Mieux, les protestataires ont purement et simplement exigé que l’ancien chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, soit jugé.

Cette requête des Algériens intervient après l’arrestation de plusieurs figures politiques. C’est le cas notamment des anciens chefs de gouvernement, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, qui ont été interpellés, cuisinés avant d’être jetés en prison. Les deux anciens premiers ministre d’Abdelaziz Bouteflika sont poursuivis pour des faits de corruption.

Et à l’occasion de ce 17ème vendredi de forte mobilisation, les manifestants, qui ont approuvé ces arrestations, demandent à la justice d’aller plus loin, notamment en lançant des poursuites contre l’ancien Président Abdelaziz Bouteflika. Pour les manifestants, l’ex-Président démissionnaire, Abdelaziz Bouteflika, doit jugé à son tour et placé en prison, scandant : « Bouteflika doit être jugé (…). Ramenez-le, même dans son fauteuil roulant ».

A lire : Algérie : ancien Premier ministre de Bouteflika, pourquoi Abdelmalek Sellal a été arrêté