Algérie : Al-Qaïda au Maghreb islamique revendique deux attentats

Al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué, ce dimanche, deux attentats qui ont eu lieu dans la région de Batna, dans l’est de l’Algérie.

Les attaques d’AQMI se multiplient. Ce dimanche 7 juin 2015, la branche maghrébine d’Al-Qaïda a revendiqué deux attentats à l’est de l’Algérie. Il s’agit d’un attentat qui avait provoqué la mort d’un colonel de l’armée, le 4 juin dernier, à Batna et de l’explosion d’une bombe qui a visé un véhicule militaire dans la même ville tuant un colonel et blessant deux officiers.

Selon la presse algérienne, un colonel de l’armée a été tué et son adjoint blessé dans l’explosion d ‘une bombe artisanale lors de l’opération de ratissage dans la région de Batna. Une information qui n’a toutefois pas été confirmée de source officielle. AQMI a également revendiquée une attaque meurtrière qui a eu lieu en mai dernier au cours de laquelle quatre gardes communaux ont été tués.

La région de Batna n’est pas une zone réputée abriter les membres d’AQMI. Cependant, plusieurs événements lient cette ville au groupe terroriste. Ainsi en septembre 2013, des attaques ont eu lieu dans le centre ville. Six ans auparavant, une mosquée a été la cible d’un attentat-suicide au moment de la visite du Président Abdelaziz Bouteflika.

En Algérie, près de 800 hommes font partis du groupe terroriste AQMI. Certains d’entre eux soutiennent l’organisation État islamique.