Alerte : la grippe A (H1N1) fait rage au Maroc

Au Maroc, le nombre de personnes décédées de grippe porcine ne fait qu’augmenter. Les autorités sont en alerte maximale.

Psychose au Maroc où le nombre de morts liés à la grippe porcine s’élève désormais à 16. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi 5 février 2019, le porte-parole du gouvernement, précisant que 20 patients étaient totalement guéris et que 36 autres malades étaient toujours sous traitement. C’est lors d’une allocution devant les élus, que Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement marocain, a donné l’information lié à la propagation inquiétante de la grippe A, communément appelé grippe H1N1.

Axant son intervention sur les dispositions prises par le ministère marocain de la Santé pour contrôler la prolifération du virus H1N1, Mustapha El Khalfi a tenté de rassurer que sur la base des résultats des analyses de 656 prélèvements sanguins effectués sur des personnes suspectes, il s’est avéré que la situation épidémiologique est similaire à celle enregistrée au niveau international. Affirmant par ailleurs qu’un total de 148 cas ont été diagnostiqués, soit 22,6% des échantillons, le porte-parole a souligné que le virus de type A représentait 97,3% en comparaison avec le virus de type B, précisant que 80,6% des virus identifiés de type A sont des H1N1.

Mustapha El Khalfi a toutefois rappelé qu’une campagne proactive communicative avait été lancée à l’échelle nationale, en plus de la généralisation du système d’observation épidémiologique et viral à l’ensemble des cas d’infections respiratoires aiguës durant tout le mois de janvier.