alatélé d’afrik.com

C’est un petit pas pour l’Homme, mais un grand pas pour l’Humanité :  » T d’Afrik » envahit pour la quatrième fois les écrans d’alatele.com, la TV pionnière de notre ami Michel Field.

Après Luc St Eloi, Manu Dibango, et le très talentueux porte-parole des Verts Stéphane Pocrain, c’est au tour de Bibi Tanga, musicien centrafricain et pape du Blues Hip-Hop, de venir tremper ses lèvres dans l’immuable verre à thé qui trône sur la petite table d’étain, centre du plateau et, à l’occasion, nombril – allez… allez… soyons fous ! – de la plaNet Afrique.

Au menu : un reportage signé Saïd Ahcine, cameraman d’alatele (et avouons le sans fard même si cela rend malade la composante mâle de l’équipe, chouchou des dames d’Afrik.com), qui nous a concocté un reportage sur des bambins ivoiriens, percussionnistes surdoués en tournée en France. Deux chroniques d’actualité sur la biennale du cinéma arabe qui a lieu en ce moment à Paris et la Zébu Overseas Bank (ZOB), invraisemblable banque de zébus fusionnant humour débile et superbe projet de développement. Une interview très Blackpower de Dieudonné et, cerise sur le gâteau, la désormais traditionnelle chronique sport, présentée par notre Falila de choc. Dans le genre l’Afrique qui rit, l’Afrique qui pleure, il y a le club de football égyptien, l’Ahli, qui remporte pour la septième fois le championnat national. Mais il y a aussi la défaite des rugbymen d’Afrique du sud face aux Anglais. Ouf ! C’est à 19h 15 pour les amateurs de direct, sinon ce sera archivé dans la rubrique adéquate du site alatele.com. Et comme l’eût dit Raimu s’il était encore de ce monde :  » Bônne surfade « .