Air Sénégal International offre l’eau bénite

Pour la deuxième année consécutive, Air Sénégal International a été choisie par le gouvernement sénégalais pour acheminer les pélerins à La Mecque, en Arabie Saoudite. Plusieurs innovations sont au programme et notamment l’offre de 5 litres d’eau bénite à chaque passager. Le premier vol est prévu pour le 21 janvier prochain.

Air Sénégal International (Asi) innove. Choisie pour la deuxième année consécutive par le gouvernement sénégalais pour s’occuper de l’acheminement des pélerins à La Mecque, en Arabie Saoudite, la jeune compagnie née en février 2001 a prévu plusieurs dispositions pratiques. Elle va accorder à l’aller une franchise bagage de 20 kg qui sera de 40 kg au retour. Les bagages en cabine ne devront pas dépasser les 10 kg et seuls les sacs de voyage à l’effigie de l’Asi, offerts gratuitement aux pélerins, y seront acceptés.

La compagnie prévoit également des bons prépayés à Dakar pour les excédents de bagages au prix de 5 500 F cfa le kg elle s’est engagée à rembourser les bons non utilisés.  » Contrairement à l’année dernière, nous allons enregistrer les bagages pour le voyage du retour sur le lieu de résidence des pélerins en Arabie Saoudite, ce qui va nous faire gagner du temps et faciliter les formalités d’embarquement. Une équipe spéciale va être dépêchée sur place « , explique M. Diop, chargé de la communication de l’Asi.

5 litres de Zam-Zam

La grande nouveauté est surtout l’offre de bidons de 5 litres d’eau bénite  » Zam Zam  » à tous les passagers.  » Chaque année, les pélerins ramènent une multitude de bouteilles. Cette fois-ci nous allons acheter l’eau à leur place, la transporter rapidement à Dakar et leur distribuer à leur retour.  » Une largesse qui devrait coûter 13 200 000 F cfa à Air Sénégal International.

 » Ce n’est pas un manque à gagner pour nous « , explique M. Diop.  » Nous gérons très bien nos coûts sur cette opération.  » L’Asi voit dans cet acheminement une  » cause nationale  » et a revu le prix de ses billets à la baisse, sans pour autant vouloir en dévoiler le montant. Car les billets sont achetés par le commissariat au pélerinage sénégalais pour être revendus dans des packages comprenant l’aller et le retour, les transferts et l’hébergement.

Togolais et Bissau-guinéens

Entre 5 000 et 5 400 pélerins sénégalais sont concernés par toutes ses mesures qui ont fait l’objet d’une importante campagne de communication. Huit vols à l’aller et huit au retour sont prévus. Le premier vol pour Jeddah aura lieu le 21 janvier prochain et le dernier le 27 du même mois. Les rotations pour le retour s’effectueront du 16 au 21 février. L’Asi transportera également 1 200 Togolais et 1 200 Bissau-guinéens.

D’autres pays auraient bien voulu bénéficier de cette organisation de choc mais, victime de son succès, l’Asi a dû éconduire le Burkina Faso, le Mali et la Gambie. Air Sénégal Internationale, filiale du groupe Royal Air Maroc (Ram), est détenue à 51% par la Ram et à 49% par le gouvernement sénégalais.

Visiter le site de Air Sénégal International.