Agression antimusulmane dans les Yvelines : un suspect écroué

L’un des agresseurs présumé de Nouredine Rachedi a été mis en examen et écroué mardi pour « violences volontaires » aggravées par le fait d’avoir été commises « en réunion » et « en raison de l’appartenance réelle ou supposée à une religion », rapporte lemonde.fr. La perquisition au domicile du suspect a révélé des affinités avec le milieu de la droite nationaliste, ainsi qu’un intérêt pour le nazisme. Le jeune homme de 18 ans a toutefois affirmé qu’il n’appartenait à aucune mouvance ou groupement politique.