Afrique du Sud : une mère piège un enseignant qui harcelait sexuellement son fils

Un enseignant a été suspendu après être tombé dans le piège d’une mère de famille qui l’a surpris en train de faire des avances à son fils, dans un quartier aisé de Johannesburg.

Méfiez-vous de l’instinct maternel. Un enseignant dans un quartier aisé de Johannesburg a été suspendu après avoir été pris la main dans le sac par une mère qui l’a vu en train de faire des avances sexuelles à son fils de 16 ans.

« Ma main se glissera à travers ton . . . humm »

L’affaire révélée ce lundi par les autorités régionales du pays remonte en fait à fin juillet, lorsque la mère est tombée par hasard sur une photo adressée par le professeur sur le portable de son fils, où on le voit nu dans son bain. Elle a engagé la conversation à la place de son fils, reçu d’autres photos d’hommes nus ou en train de faire l’amour, et des messages où l’enseignant confie fantasmer sur l’élève et l’invite à venir le voir en disant : « peut-être que ma main se glissera à travers ton . . . humm ». « Je peux confirmer que l’enseignant est suspendu et nous avons ouvert une enquête indépendante sur l’affaire et toutes ses circonstances », a indiqué à l’AFP Gershwin Chuenyane, porte-parole du ministère provincial de l’Education.

Pour l’heure, l’élève et sa famille encore sous le choc, après cette mésaventure, « continuent de recevoir le soutien du ministère », a précisé le porte-parole du ministère provincial, refusant de préciser l’âge de l’enseignant ou sa matière pour ne pas compromettre la vie privée de l’élève. L’affaire a d’ores et déjà été relayée par la presse sud-africaine. Lundi, le quotidien de Johannesburg The Star a reproduit en Une des textos envoyés par l’enseignant à son élève à une heure avancée de la soirée.