Afrique du Sud : une campagne pour sauver les manchots africains

L’Afrique du Sud a lancé lundi une campagne de sensibilisation afin de sauver les manchots africains, espèce particulièrement menacée, de l’extinction.

« La population de manchots africains en Afrique du Sud a reculé de 55 000 couples reproducteurs en 2009, à environ 21 000 en 2011, ce qui représente un déclin spectaculaire ». Greg Hofmeyr, expert en biologie marine de Bayworld, dresse un constat alarmant. La population des [[Le Manchot du Cap (‘Spheniscus demersus) est une espèce de manchot sud-africain que l’on retrouve le long des côtes suivantes : Afrique du Sud, Angola, Congo, Gabon, Mozambique, Namibie, République démocratique du Congo.]] manchots du Cap fond comme neige au Soleil, alors que l’espèce est menacée d’extinction.

C’est dans ce contexte que la campagne Penguin Promises a été lancée lundi en Afrique du Sud. Afin de préserver l’espèce, de nombreux défenseurs des oiseaux noirs et blancs se sont ainsi réunis, à l’instar de l’Institution sud-africaine de préservation des oiseaux côtiers, du Centre sud-africain de restauration et d’éducation maritimes, et de l’organisation Bayworld. Tous ont un seul objectif : renforcer la sensibilisation sur la baisse du nombre de manchots africains.

Penguin Promises s’est illustrée dès lundi en lançant une première action médiatique : de nombreux participants de la campagne, experts scientifiques aussi bien que simples défenseurs de la nature, ont entrepris une marche de 120 km de Port Elizabeth jusqu’au cap Saint-Francis, où se trouve un centre de sauvetage des manchots, selon Xinhua.

La population de manchots africains qui décline rapidement ces dernières années, pourrait s’éteindre dans un avenir proche si d’importantes mesures ne sont pas mises en place pour les protéger.