Afrique du Sud : un tête à tête avec Nelson Mandela vendu aux enchères

L’ancien Président sud-africain Nelson Mandela proposera aux enchères, en novembre sur le site eBay, de prendre le thé avec le plus offrant. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une campagne, à laquelle participent plusieurs personnalités du pays, destinée à lever des fonds pour sauver des enfants africains malades du coeur.

Vous rêvez de rencontrer Nelson Mandela et vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique : si vous êtes fortuné, vous avez une chance de prendre le thé avec le leader de la lutte contre l’Apartheid, qui a fêté, mardi, ses 88 ans. Car c’est cette opportunité que l’ancien Président sud-africain a décidé de vendre aux enchères sur le site spécialisé eBay, du 6 au 16 novembre prochain. Une idée qu’il a eue avec l’ex-chef de l’Etat américain Bill Clinton, actuellement en tournée en Afrique pour sa fondation qui promeut le développement durable sur le continent noir et l’accès pour tous aux médicaments contre le sida. L’objectif est notamment de récolter des fonds pour le centre de cardiologie pédiatrique d’Afrique Walter Sisulu (WSPCCA), basé à l’hôpital Sunninghill de Johannesburg, qui accueille des enfants de toute l’Afrique.

Prendre le thé avec Nelson Mandela, chanter avec Miriam Makeba

L’initiative vient du fils de Walter Sisulu, autre grande figure emblématique de la lutte contre l’Apartheid décédée en 2003, qui s’est inspiré d’une expérience quasiment similaire menée avec le grand golfeur noir-américain Tiger Woods. « J’ai appris qu’une partie de golf avec M. Tiger Woods avait récemment rapporté 1,3 million de dollars (environ un million d’euros, ndlr). Je suis convaincu que prendre le thé avec M. Mandela et ma mère (Albertina Sisulu, ndlr) peut recueillir bien plus d’argent », a expliqué Lungi Sisulu, président du WSPCCA, à l’annonce des enchères.

La Campagne « les moments qui n’ont pas de prix » a été lancée le 13 juillet. La moitié des fonds récoltés ira au centre Walter Sisulu et l’autre à cinq autres oeuvres de charité de santé pour les enfants. Hormis Nelson Mandela, très proche e la cause des enfants, plusieurs personnalités du milieu artistique, du sport et des affaires participent à cette vente aux enchères d’un nouveau genre. A l’image de la célèbre chanteuse Miriam Makeba, qui propose de donner un cours de chant, du milliardaire noir le plus connu de la Nation Arc-en-ciel Patrice Motsepe, qui met en jeu un brainstorming de business, ou du joueur de cricket Shaun Pollock, qui sautera à l’élastique avec le dernier enchérisseur.

Inutile d’attendre l’automne pour faire un geste généreux. Depuis mardi 18 juillet, il est possible de soutenir la campagne financièrement, toujours via eBay. « Les individus et les entreprises peuvent faire don de 5 000 dollars ou plus à l’initiative et auront la parole sur une page Internet spéciale d’eBay, qui a plus de 150 millions de visiteurs réguliers dans le monde », précise le site du WSPCCA.

Possibilité de doubler les opérations

Les organisateurs espèrent collecter environ 8,8 millions de dollars. De quoi réaliser 80 interventions au centre Walter Sisulu L’ancien couple présidentiel américain Clinton a d’ores et déjà promis de donner plus de 22 000 euros, comme cadeau d’anniversaire à Nelson Mandela. Une somme qui correspond à l’opération de deux enfants au centre Walter Sisulu, qui a déjà sauvé la vie de 68 enfants africains défavorisés ayant un problème de cœur.

Comme une nouvelle unité de soins intensifs cardiaques vient d’ouvrir, l’hôpital Sunninghill devrait être en mesure de mener entre 600 et 800 opérations par an, soit le double par rapport à l’an passé, indique le Dr Robin Kinsley, chirurgien chef de cardiologie pédiatrique au WSPCCA, sur le site du centre. « Cela signifie que, si nous recevons les financements adéquats, au moins 350 enfants non privilégiés vivant avec des difficultés cardiaques en Afrique pourront être soignés », estime le spécialiste. Comme quoi, l’argent peut faire le bonheur…