Afrique du Sud : réélu président, Zuma face à des défis titanesques

Réélu mercredi par les députés pour un second mandat de cinq ans à la tête du pays, Jacob Zuma, âgé de 72 ans, est confronté à de nombreux défis, dont l’explosion du chômage, une crise sociale sans précédent et les conditions de vie difficiles des Noirs.

Agé de 72 ans, Jacob Zuma a été réélu mercredi par les députés à la tête du pays pour un mandat de cinq ans sans surprise. « Je déclare l’honorable Jacob Gedleyihlekisa Zuma dûment élu président de la République sud-africaine », a déclaré le président de la Cour constitutionnelle Mogoeng Mogoeng en conclusion de la session d’ouverture de l’Assemblée nationale. Les partis de l’opposition n’avaient pas présenté de candidat contre lui.

Au pouvoir depuis 2009, la réélection de Jacob Zuma, quatrième président sud-africain, est sans surprise donc puisque son parti, l’African national Congress (ANC), s’était imposé la semaine dernière malgré la perte de quinze députés. Cela fait maintenant vingt ans que le parti de Nelson Mandela est au pouvoir en Afrique du Sud. Il effectuera son discours d’intronisation samedi. Il y révélera ses orientations économiques et indiquera ses mesures pour contrer le problème du chômage.

Les défis auxquels est confronté le président sud-africain sont nombreux. Le pays vit une véritable crise sociale avec la multiplication des manifestations dans le secteur minier pour de meilleures conditions de travail. Sans compter l’explosion du chômage. Les Noirs sud-africains majoritaires vivent en grande partie dans la pauvreté contrairement aux Blancs qui occupent les principales instances de direction. L’Afrique du Sud est toujours l’une des Nations les plus violentes au monde.

Même s’il est réélu, Jacob Zuma empêtré dans plusieurs affaires de corruption, est loin de faire l’unanimité auprès des Sud-Africains qui le critiquent beaucoup. On se souvient des huées qu’il avait subi lors de son discours en hommage à Nelson Mandela après la mort de ce dernier. Beaucoup de ses concitoyens estiment qu’il n’est pas l’homme de la situation pour résoudre les tracas de leur quotidien.