Afrique du Sud : la démission de Julius Malema réclamée par son parti


Lecture 1 min.
arton45942

Le leader populiste sud-africain Julius Malema fait face à de multiples critiques. Accusé d’autoritarisme, Julius Malema est en difficulté au sein de son propre parti.

Une révolution tend à se mettre en place au sein du parti sud-africain EEF, le parti de Julius Malema. Et c’est ce dernier qui risque d’en faire les frais. Président du parti, Julius Malema subit les foudres de ses militants, l’accusant d’autoritarisme, de népotisme et de détournement de fonds.

Poussé vers la sortie

Les hauts cadres du parti de Julius Malema souhaitent la démission de leur président. Selon eux, le leader populiste sud-africain détournerait les fonds du parti. Julius Malema se serait acheté un véhicule, le mois dernier, avec la carte de crédit du parti. Des accusations immédiatement contestées par Julius Malema estimant qu’il s’agit d’une erreur.

Quoiqu’il en soit, les hauts cadres de son parti le poussent vers la sortie. Même l’un de ses anciens amis, Gayton McKenzie, l’accuse publiquement de malversations, selon RFI. Il révèle l’existence de compte bancaire aux noms d’étudiants proches de Julius Malema, cependant, seul lui possède une carte bancaire pour ces comptes. Cet argent issu de ces comptes bancaires proviendrait du compte du parti, ce qui selon McKenzie, a vidé le compte de la formation politique.

Les membres du parti dénoncent une imposture et incitent Julius Malema à quitter sont poste. Reste à savoir s’il va se plier aux exigences des militants de son parti.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter