Afrique du Sud : investi Président, la lourde mission de Cyril Ramaphosa

Le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa

Le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a été investi pour un second mandat à la tête du pays. Il a promis de relancer l’économie et d’éradiquer la corruption.

C’est ce samedi 25 mai 2019 que le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a été investi pour un second mandat à la tête du pays devant 36 000 spectateurs, dont une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement étrangers. La cérémonie a eu lieur dans le stade de rugby de Pretoria, la capitale sud-africaine.

Agé de 66 ans, Cyril Ramaphosa a été réélu mercredi par les députés après la victoire de son parti, le Congrès national africain (ANC), aux élections législatives du 8 mai.

« Une nouvelle ère se lève sur notre pays. Des jours meilleurs s’annoncent pour l’Afrique du Sud (…). Il est temps pour nous de bâtir l’avenir auquel nous aspirons », a laissé entendre « , a proclamé Cyril Ramaphosa. Et d’ajouter : « Proclamons que lorsque nous fêterons le 50e anniversaire de notre libération, les besoins essentiels de tous sur cette terre seront satisfaits ».

Le chef de l’Etat sud-africain, qui a promis de relancer l’économie et d’éradiquer la corruption, se dit tout de même convaincu que « les défis auxquels nous sommes confrontés sont réels, mais ne sont pas insurmontables (…) ». Et de rassurer : «  nous allons les relever ».