Afrique du Sud : grève dans le secteur du platine

Des préavis de grève ont été déposés chez les trois premiers producteurs mondiaux de platine, Amplats, Implats et Lonmin pour des augmentations de salaires.

Cela fait plusieurs semaines qu’ils menaçaient de faire grève pour obtenir des revalorisations salariales. Cette fois-ci les travailleurs du secteur de la platine ont décidé de mettre leurs menaces à exécution. Le puissant syndicat radical Amcu a déposé jeudi un préavis de grève chez les trois premiers producteurs mondiaux de platine, Amplats, Implats et Lonmin. « Lonmin a reçu un préavis d’Amcu », a indiqué ce lundi dans un communiqué le groupe britannique Lonmin, ajoutant que « selon ce préavis, la grève débutera jeudi 23 janvier ». Les porte-parole d’Anglo American Platinum (Amplats) et d’Impala Platinum (Implats) joints par l’AFP ont indiqué avoir reçu des préavis similaires.

Le secteur du platine est très important en Afrique du Sud. Il assure environ 80% de la production mondiale. Le métal, utilisé pour les pots catalytiques de voiture et en joaillerie, est précieux. Le groupe sud-africain de production de platine Impala Platinum (Implats) est d’ailleurs le numéro 2 mondial. Mais les mineurs du groupe, adhérents au syndicat radical Amcu, se sont dits prêts à faire grève pour obtenir des hausses de salaire supérieures à ce qu’on leur propose actuellement. Un secteur juteux dans le pays qui pourrait être ébranlé par la montée de la grogne.