Ado, star de l’Internet ivoirien ?

Alassane Dramane Ouattara, président-fondateur du Rassemblement des républicains (RDR), et candidat controversé à la présidence de la République de Côte d’Ivoire, s’exprime sur Internet, à défaut de pouvoir le faire dans son pays. Quand Internet se fait tribune politique.

Le site d’Alassane Dramane Ouattara, président du Rassemblement des républicains (RDR), étonne à la fois par son originalité et par sa rigueur. Résolument dynamique avec des images en mouvement, il est aux couleurs de la Côte d’Ivoire : vert-blanc-orange. Sous le titre  » Présidentielle 2000, ensemble pour la Côte d’Ivoire « , il fait la promotion exclusive de Ouattara, surnommé ADO, et de son parti.

Le site permet à ADO de redorer une image ternie par une cabale politique qu’ont lancée ses détracteurs, et qui vise à lui refuser le droit de se présenter aux prochaines élections présidentielles, prévues à l’automne prochain. On lui reproche en effet de ne pas être ivoirien, mais burkinabé. C’est pourquoi le site met en valeur à plusieurs reprises les racines ivoiriennes de l’homme politique : ainsi son arbre généalogique lui donne un arrière-arrière-arrière-arrière-arrière grand-père fondateur du plus grand Empire du Nord-Est de la Côte d’Ivoire au XVIIIème siècle. Et à ceux qui le trouvent trop européanisé, il lance : » Je suis Ivoirien et fier de l’être. On a souvent dit que j’étais un citoyen du monde. C’est vrai, mais je ne me sens bien qu’en Afrique. C’est ma terre « .

Homme politique, mon ami

Il se permet également quelques piques à ses adversaires :  » Pour que les élections se passent bien, il ne faut pas que certains se sentent exclus du processus électoral « . Il met en avant son expérience politique en tant que Premier ministre du président Houphouët-Boigny de 1990 à 1993, et son album-photos le montre souriant et détendu auprès d’hommes d’Etat divers : Houphouët, Nelson Mandela, Jacques Chirac et Edouard Balladur, Omar Bongo et Blaise Compaore. En bref, ADO offre à ses partisans un site complet, agréable et politiquement correct.