Accusés de crimes de guerre

Human Rights Watch (HRW) a accusé, dans un récent communiqué de presse, les troupes gouvernementales congolaises et les forces dissidentes de crimes de guerre lors des récents combats qui les ont ont opposés à Bukavu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Ils auraient tué et violé des civils, selon l’organisation humanitaire, pour reprendre la ville.