Accusé de dopage, Youcef Belaïli brise le silence

L'international algérien, Youcef Belaïli
Youcef Belaïli

Des rumeurs enflent, depuis quelques jours, concernant un possible cas de dopage au sein du Qatar SC, club où évolue Youcef Belaïli. Sauf que l’international algérien a réagi fermement pour démentir les accusations. En effet, le octobre 2015, le joueur avait été suspendu pour une durée de 2 ans, après un contrôle positif à la cocaïne. D’où les accusations insistantes dont il fait actuellement l’objet.

Tout a commencé quand des informations du média qatari Doha Stadium ont fait état d’un cas de dopage. Celui-ci aurait été détecté parmi les Kings (le surnom des joueurs de l’équipe du Qatar SC, ndlr). Selon la même source, il s’agirait de la deuxième fois que la personne en question a eu à recourir à des substances dopantes que le monde du sport en général interdit strictement. Ce qui a effectivement poussé certains à directement lier cette affaire à Youcef Belaïli.

À l’époque où il jouait sous le maillot de l’USM Alger, l’ailier gauche de l’équipe d’Algérie avait été suspendu par la Confédération africaine de football (CAF), en octobre 2015, pour une durée de 2 ans, après un contrôle positif à la cocaïne. D’où les accusations importantes dont il fait actuellement l’objet et auxquelles il a souhaité répondre. Mais, le joueur aurait pris conscience depuis.

«Sur cette route, nous avons dessiné nos rêves dont nous prendrons soin avec nos âmes. Nous défieront l’impossible de manière à dessiner la plus belle fin», a indiqué l’international algérien, dans une story Instagram. Une manière pour lui de faire taire les mauvaises langues une bonne fois pour toutes, afin de se concentrer sur son métier de footballeur professionnel et surtout sur les prochains matchs des Fennecs d’Algérie contre Djibouti et le Burkina Faso, pour le compte des 5ème et 6ème journées des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.