A Madagascar, un Forum des investissements aux allures de campagne électorale

Andry Rajoelina en campagne électofrale ?
Le Président malgache, Andry Rajoelina

Le Forum national des investissements pour l’Emergence de Madagascar a pris des allures de campagne électorale. Le Président Andry Rajoelina a saisi l’opportunité de l’évènement pour présenter des projets d’envergure.

Ouvert ce vendredi 28 octobre, au Centre de Conférence internationale à Ivato, le forum se déroulera sur deux jours. Prennent part à l’événement, des acteurs du secteur privé malgache, des partenaires et investisseurs internationaux. A l’ouverture, le Président malgache, Andry Rajoelina, est revenu sur projets et réalisations dans le cadre du Plan Emergence. Prévu sur 2019 – 2023, ce vaste programme ambitionne de rattraper le retard accusé par ce pays d’Afrique Australe.

« Ce Forum ne s’arrête pas au stade des débats, mais vise à accélérer le développement et la croissance économique conformément à la réalité des Malgaches. Madagascar dispose de multiples atouts tant en termes de richesses naturelles qu’humaines », a lancé le dirigeant. Il a insisté sur le projet d’installation d’hôtel de luxe en vue de promouvoir le tourisme. « Nous avons besoin de beaucoup d’hôtels cinq étoiles », a indiqué le chef de l’Etat.

Un show digne d’une campagne électorale

Andry Rajoelina a en outre dit sa détermination à sauver la compagnie Airlines Madagascar. Elle sera dotée d’un avion Embraer pour assurer les vols internes, notamment la liaison entre le Sud et le Nord. Cet appareil assura aussi des vols régionaux, dans la zone de l’Océan Indien. Il a en outre annoncé l’arrivée d’un autre avion, un Boeing Dreamliner, pour assurer les vols long-courriers.

Lire : Limogeage à Madagascar après un vote sur le conflit russo-ukrainien

Le Président malgache a par ailleurs annoncé la construction de la première grande autoroute à Madagascar. Elle permettra de relier la capitale, Antananarivo, à la ville portuaire de Toamasina. Il a également évoqué l’inauguration prochaine de la RN44, en plus du train urbain, à Antananarivo. Un grand show effectué par le dirigeant malgache, à tout juste une année de la Présidentielle dans le pays. Impossible de ne pas y entrevoir un clientélisme politique visant à briguer un nouveau mandat.