A la fois local et global

Tous les Africains résidant hors de leur pays d’origine souhaitent pouvoir continuer à avoir accès à leurs sources d’informations traditionnelles.

Tous les Africains résidant hors de leur pays d’origine souhaitent pouvoir continuer à avoir accès à leurs sources d’informations traditionnelles. Certains quotidiens ou hebdomadaires sont disponibles dans quelques pays européens, mais la télévision reste le média le plus facilement accessible.

Les antennes paraboliques fleurissant sur les toits depuis une dizaine d’années en sont le signe le plus manifeste, relayé depuis peu par la diffusion sur les réseaux câblés de plusieurs chaînes nationales. En France sont ainsi distribuées ESC pour l’Egypte, RTM pour le Maroc, TV7 pour la Tunisie et prochainement RTA, la radio télévision algérienne. Il est ainsi possible de suivre l’actualité au quotidien, de se tenir informé rapidement des événements politiques ou des résultats sportifs. En France toujours, les radios sont pour leur part principalement  » panafricaines « , Africa n°1, RFI ou Beur Fm s’adressent à des populations originaires de plusieurs pays et les radios nationales africaines n’ont pu encore obtenir des fréquences en raison du manque de place sur la bande FM.

Aujourd’hui, plusieurs projets sont en cours pour le développement de télévisions panafricaines. Partie d’un voeu exprimé par le président du CSA, Hervé Bourges lors d’une conférence à l’ONU, ce concept d’une chaîne s’adressant à l’ensemble du continent a depuis été développé par plusieurs groupes.  » La Chaîne Sud « , initiée en 1998 mais dont la maquette n’a pas été développée,  » 3A Télésud « , la première chaîne africaine sur Internet dont le développement audiovisuel est en phase finale ont été les pionnières,, cependant LCA,  » La Chaîne Africaine « , et  » La Chaîne Berbère  » toutes deux diffusées depuis le début de l’année les ont devancées, mais avec un contenu à priori moins ambitieux.

Pourtant, l’avenir sera aussi à un média sachant marier l’information locale africaine et de l’actualité  » panafricaine « , ou chacun pourra trouver ce qu’il recherche, les conséquences d’une élection dans son pays, mais aussi ses répercutions internationales, les résultats de son club de football favori, comme la carrière de ceux qui l’ont quitté pour jouer sous d’autres latitudes.

C’est aussi l’un des objectifs d’Afrik.com de devenir ce nouveau média africain à la fois local et global.