9e Foire internationale du Cap-Vert

La 9e Foire internationale du Cap-Vert bat son plein du 16 au 20 novembre à Mindelo, sur l’île de Sao Vicente. Une cinquantaine d’hommes d’affaires brésiliens y sont attendus, ce qui marque la vitalité des relations d’affaires entre les deux pays.

Près de 120 entreprises et institutions des secteurs alimentaires, textile, matériaux de construction et équipements industriels, entre autres, participent depuis mercredi à la IXe édition de la Foire internationale du Cap-Vert (FIC), a appris la PANA. La manifestation, ouverte dans la ville de Mindelo, dans l’île de Sao Vicente, se déroulera jusqu’à dimanche prochain.

Selon le président du Conseil d’administration de la FIC, Amiro Faria, seront représentés à la foire quatre pays, le Portugal concentrant le plus grand nombre d’exposants, suivi du Cap-Vert, du Brésil et de l’Espagne.

Forum Public/Privé

Les inscriptions faites à travers le Service d’appui aux petites et moyennes entreprises (SEBRAE) indiquent qu’entre 30 et 50 hommes d’affaires brésiliens sont attendus à cette foire, a assuré M. Faria, qui a indiqué que cette importante présence brésilienne marque la vitalité des relations d’affaires entre les deux pays, qui ne cessent d’augmenter après la récente visite du Premier ministre capverdien, José Maria Neves, au Brésil.

Pour sa part, le Portugal sera représenté par près de 50 entreprises en plus d’organiser, jeudi, une présentation gastronomique de ses produits à l’hôtel Porto Grande de Mindelo. L’objectif de la FIC est de donner aux participants des opportunités pour identifier de nouveaux clients et partenaires et promouvoir leur image, produits et services. Les organisateurs de la foire vont aussi promouvoir un Forum Public/Privé destiné à informer sur la stratégie du gouvernement du Cap-Vert qui veut faire de l’archipel un pôle de développement commercial entre l’Europe, l’Amérique et l’Afrique.