4è édition du Forum Social Ouest Africain (FSOA) à Lomé

Le Togo a offert son cadre du 25 au 27 janvier 2008 à la 4è édition du Forum Social Ouest Africain (FSOA) qui a pour thème « Gouvernance et souveraineté alimentaire.

Notre correspondant à Lomé

« Cette 4è édition de ce forum revêt une importance particulière, car elle doit nous permettre de renforcer les capacités entre nos Etats et les Organisations de la Société Civile de la sous-région dans le domaine de la bonne gouvernance et de la souveraineté alimentaire qui constituent sans doute des priorités pour chacun de nos Etats », a indiqué le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale Monsieur Octave Nicoué K. BROOM à l’ouverture de la rencontre.

Pour la Représentante Résidente des Nattions Unies au Togo, Madame Soré Coulibaly, « il est important de rappeler à nos gouvernants le lien entre gouvernance, souveraineté alimentaire et pauvreté ».

La souveraineté alimentaire est « le droit de chaque pays de maintenir et développer sa propre capacité de produire son alimentation de base, en respectant la diversité culturelle et agricole », a precisé le Guinéen Bakary Fofana, Secrétaire Général du FSOA.

Le choix du Togo pour abriter cette édition prouve le dynamisme de la société civile togolaise et de son envie de jouer pleinement son rôle au sein du mouvement citoyen sous régional », a précisé Mme Amah Esso, Présidente du Groupe d’Action de Réflexion sur l’Environnement et le Développement (GARET), et Présidente du Forum.

Au nombre des objectifs de ce forum, il est très important de souligner ce point qui consiste à « réaffirmer l’hostilité de la société civile ouest-africaine sur les dérives néolibérales de la mondialisation que sont le Commerce international, l’Aide Publique au Développement, dettes et politiques économiques et sociales et les Accords de Partenariat Economiques (APE) », a insisté Séna Alouka, participant togolais à ce forum.

Plusieurs sous-thèmes sont également à l’ordre du jour. Ils vont de la « Notion de gouvernance politique et économique » aux « effets de la dette sur la souveraineté alimentaire ».

Aussi, est-il prévu au cours de ce forum social des conférences-débats, des travaux en ateliers, ainsi qu’une marche pour la paix en Afrique de l’Ouest, selon les organisateurs.

Plus 500 participants et membres de la société civile ouest-africaine sont présents à cette rencontre qui se tient au Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé « TOGO 2000 » (CETEF), dans la banlieue nord de Lomé.

La quatrième édition du Forum Social Ouest- Africain regroupe les mouvements sociaux des quinze Etats membres de l’espace CEDEAO.

Elle fait suite à trois autres tenues respectivement à Conakry en novembre 2004, à Cotonou septembre 2005 et à Lagos en novembre 2006.