40 ans de prison pour le passeur marocain

Un passeur marocain a vu sa sentence de 40 de réclusion cofirmée par le Tribunal suprême espagnol après le plus meurtrier des naufrages d’immigrants clandestins en 2003, rapporte Le Matin. Trente-sept personnes avaient trouvé la mort. Le passeur est inculpé d’homicides par imprudence et de « délit contres les droits des travailleurs étrangers ». Il aurait refuser l’aide d’un navire qui aurait pu éviter le drame.