30 juin 1960 : le Congo Belge devient indépendant

Le 30 juin 1960, le Congo Belge devient indépendant. Après de grandes émeutes nationalistes qui soulèvent le pays, les partis politiques sont légalisés en 1959, et des élections ont lieu en mai 1960. Elles sont sanctionnées par la victoire des partis nationalistes. Joseph Kasa-Vubu est élu président par le Parlement et Patrice Lumumba désigné Premier ministre. Une situation qui ne durera pas. Mais cela, on ne le sait pas encore le 30 juin, quand le pays fête son indépendance.

L’indépendance a conduit à Léopoldville le roi Baudouin acclamé par la population aux côtés de Joseph Kasavubu, chef du nouvel Etat congolais. Le palais de la Nation a attiré la foule : le roi a proclamé l’indépendance du Congo devant les deux chambres réunies et de nombreuses personnalités étrangères, parmi lesquelles l’abbé Fulbert Youlou venu du Congo voisin. Deux signatures dont celle de M. Patrice Lumumba, chef du gouvernement congolais, ont mis fin à 80 ans de souveraineté belge.

30 juin 1960 : fêtes de l’indépendance à Léopoldville en présence du roi des Belges, Baudoin (Rushes).

Graves scènes de lynchage dans les rues de Léopoldville au lendemain de l’indépendance qui a porté au pouvoir Lumumba et Kasavubu, farouches adversaires politiques.

Patrice Lumumba sera assassiné en 1961 au Katanga, et Joseph Kasavubu évincé par le coup d’État du Maréchal Joseph Mobutu en 1965. Il mourra en résidence surveillée en 1969.

Les vidéos de l’article ont été retirées.