En 2023, 18 migrants sont morts chaque jour en Méditerranée


Lecture 3 min.
Des migrants sénégalais tentent de rejoindre l'Europe
Des migrants sénégalais

L’année 2023 a été particulièrement meurtrière avec 6618 migrants qui ont péri en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe.

Les drames de l’émigration clandestine se multiplient. Et l’année 2023 a été plus que meurtrière avec des milliers de personnes qui ont péri en mer, en voulant regagner l’Europe via l’Océan Atlantique. Selon l’ONG espagnole Caminando Fronteras, 6 618 migrants ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Espagne. Une tentative désespérée depuis les côtes nord-africaines.

En moyenne 18 migrants morts chaque jour

L’association a présenté un rapport sur l’afflux de migrants irréguliers vers l’Espagne en 2023, ce mardi, à Madrid, capitale d’Espagne. Selon l’ONG espagnole, ces 6 618 migrants irréguliers se sont noyés en mer ou sont morts de soif et de faim pendant le trajet. Ce qui représente en moyenne 18 migrants morts chaque jour dans les eaux entre l’Afrique du Nord et l’Espagne. Caminando Fronteras évoque une augmentation de près de 3 fois par rapport à l’année précédente. En 2022, le nombre de migrants décédés s’élevait à 2 390.

Caminando Fronteras précise que ces personnes, dont 363 femmes et 384, étaient des ressortissants de 17 pays. La région où le plus grand nombre de migrants clandestins ont perdu la vie est la route maritime des îles Canaries. Des départs records depuis les côtés marocaines ayant causé 6 007 décès. Par ailleurs 434 migrants sont morts entre l’Algérie et l’Espagne. 147 personnes sont décédées dans le détroit de Gibraltar (147) et 30 la mer d’Alboran (30).

Plusieurs migrants sénégalais parmi les décès

L’association relève que 84 des bateaux ou embarcations transportant des migrants irréguliers ont coulé pendant le voyage. Tous les passagers sont portés disparus, révèle Caminando Fronteras, qui précise que ces personnes voyageaient d’Afrique du Nord vers l’Espagne. A signaler que parmi ces migrants, nombreux sont des Sénégalais. Ces derniers temps, ils ont été nombreux à avoir été secourus par la Marine marocaine. Si ce ne sont pas des corps qui ont été repêchés.

Par exemple fin octobre, la Marine marocaine a repêché trois corps de migrants et porté secours à 189 autres. L’opération de secours a eu lieu au large de Dakhla, au Sahara Occidental. Il a été établi que les candidats à l’émigration clandestine étaient tous Sénégalais. Mi-juillet, au moins dix-huit migrants originaires du Sénégal ont perdu la vie dans le naufrage de leur pirogue. Un énième drame qui a eu lieu au large des côtes marocaines.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter