150 personnes disparues dans un naufrage sur le lac Kivu en RDC

Environ 150 personnes sont portées disparues après le naufrage d’un bateau lundi 15 avril sur le lac Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a confirmé mardi le président Felix Tshisekedi sur Twitter, au lendemain du naufrage du bateau.

« Je suis très attristé par le naufrage d’une pirogue ce 15 avril ds le lac Kivu. Le Bilan provisoire est de 150 disparus. J’exprime ma sincère compassion aux familles éprouvées. Je suis de près la situation afin d’identifier et sanctionner les auteurs » a déclaré M. Tshisekedi sur le compte Twitter officiel de la présidence de la République de RDC.

Le bateau est parti lundi du village de Kituku, près de la ville de Goma, sur la rive nord du lac Kivu, et a coulé dans la province du Sud-Kivu, près du territoire de Kalehe. La route Bukavu-Goma étant impraticable, la population se rend régulièrement à Goma par la voie maritime.

« La pirogue avait à son bord plus de 150 personnes. Sur place où nous sommes à Kasunyu, on a retrouvé 33 rescapés et 3 corps sans vie. Nous demandons aux services de sécurité lacustre dont la police lacustre, la Direction générale des migrations (DGM), la force navale de bien surveiller les mouvements du lac pour éviter les surcharges de boat. Ce qui est à la base de ce drame, c’est d’abord le mauvais chargement, ensuite, il y a eu de vents violents« , explique  Delphin Birimbi de la société civile Mbinga à Radio Okapi.

Mais surtout, Radio Okapi précise que des sources locales à Kalehe lui auraient indiqué être sans nouvelle d’un autre bateau pirogue trois fois plus grand que le premier, parti lui aussi de Kituku à Goma en direction d’Idjwi et qui pourrait avoir connu le même sort.