11 projets d’associations africaines en lice pour le Prix « Harubuntu »

Onze projets présentés par des associations africaines sont en lice pour remporter l’un des trois prix « Harubuntu » 2008, un concours organisé par « Echos Communication » et « Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique » pour mettre en lumière des personnalités africaines, des porteurs d’espoir et créateurs de richesses.

« Harubuntu », qui signifie en kirundi (langue nationale du Burundi) « à cet endroit il y a de la valeur », s’inscrit dans une volonté de changement afin d’insuffler en Europe, une dynamique d’attrait pour l’Afrique, ont indiqué les organisateurs du concours.

Lors de la cérémonie officielle de remise des prix, prévue ce lundi soir à Bruxelles, en présence de tous les partenaires de ce projet, trois récompenses d’une valeur de 10.000 euros chacune (soit environ 6.550.000 FCFA) seront attribuées: le prix Entreprenariat, le prix Autorité locale et le prix Société civile.

Dans la catégorie « Entreprenariat », sept projets sont en compétition: Projet de création d’une série de TV sur le thème de la culture pour le développement en Afrique: Africaura, the african way (Cameroun), Recyclage des déchets plastiques (Sénégal), Création de jardins médicinaux entretenus par la population rurale (Gabon).

Il y a également Cosmétologie africaine (Sénégal), Centre de formation en naturothérapie (Burundi), Promouvoir et protéger les droits de l’enfant (The Rubaga Youth Development Association –RYDA-) (Ouganda) et Graine d’espoir: création d’un groupe local indépendant de presse rurale, constitué d’un magazine, d’une radio et d’une chaîne de télévision (Mali).

Deux projets sont retenus pour le prix « Autorité locale »: Caisse villageoise autogérée par une association de femmes (Cameroun) et Cogestion durable de la plage de Ngor (Sénégal).

Pour le prix « Société civile », le jury a retenu Radio scolaire: KICORA, projet d’éducation à distance (Tanzanie) et Handifestival: Festival culturel des personnes handicapées (Sénégal).

« Echos Communication », une ONG belge spécialisée dans les campagnes de communication sur les relations Nord-Sud et « Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique », une association regroupant villages, villes et municipalités d’Afrique, par ses maires, ses élus locaux et membres des gouvernements locaux, sont à l’origine de ce projet soutenu par un réseau de partenaires euro-africains composé d’ONG, de médias et de personnes philanthropes.