20 septembre 2017 / Mis à jour à 18:27 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Espagne - Maroc - Conflit - Informatique - Politique - Presse - Insolite
Maroc : des secrets militaires espagnols vendus dans un souk

Si l’information est avérée, ce serait bien la première fois que des dossiers militaires classés secret défense sont vendus dans un … souk !

Polémique. Des ordinateurs contenant des secrets militaires espagnols auraient été vendus dans un marché aux puces de Tanger, dans le nord du Maroc. C’est en tout cas ce qu’affirme le journal d’actualité Bladi.net. La nouvelle froisserait au plus haut point les autorités militaires espagnoles. Comment ces ordinateurs dans lesquels figurent des dossiers confidentiels ont-ils pu être vendus au rabais, dans un souk ?

La source de cette embrouille, c’est un militaire espagnol qui aurait volé huit ordinateurs dans une base militaire à Alicante, au sud-est de l’Espagne. Le marché au noir de l’électronique au Maroc se porte bien. Flairant la bonne affaire, le militaire décide de revendre ces ordinateurs, à environ 100 euros l’unité, à un Marocain résidant en Espagne. Ce dernier transporte la marchandise non déclarée jusqu’à Tanger pour la revendre à des petits commerçants, pas très regardant sur l’origine des produits. C’est ainsi que des dossiers classés top secret de l’armée espagnole auraient terminé leur périple.

Selon Bladi.net, un juge d’instruction de la haute Cour de Valence a ouvert une enquête. Le militaire en question serait poursuivi pour vol et désertion. Quant au Marocain, la guardia civil aurait conclu qu’il ne travaillait pas pour les services secrets marocains. Il serait donc poursuivi uniquement pour recel et serait maintenu en liberté provisoire.

Entre le Maroc et l’Espagne, ce n’est pas le grand amour étant donné l’histoire… La presse espagnole s’interroge et se demande si finalement toute cette affaire n’aurait pas été orchestrée par les autorités marocaines afin de ridiculiser son voisin ibérique.



à la une




communiqués

afrik-foot