28 mars 2017 / Mis à jour à 00:19 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Maroc
Maroc : Air France assignée en justice à cause d’une blague sur le Roi du Maroc

La compagnie aérienne Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny le 25 février. La cause : un de ses commandants à bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, suite à un retard au décollage du Vol AF 2497 Casablaca-Maroc, le 5 décembre dernier, rapporte Leparisien.fr. Le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes en raison de la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI. Il aurait encouragé les passagers mécontents à s’adresser directement à Mohamed VI, Palais Royal, Rabat. Une plaisanterie qui n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie.



Maroc en bref
Le Film "The donor", du réalisateur chinois Zang Qiwu, a reçu samedi soir l’Etoile d’Or du 16e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM). Ce film aborde la question du don...

La 16e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) vient de s’ouvrir vendredi 2 décembre 2016 et se déroulera jusqu’au 10 décembre. Elle rendra un hommage particulier au cinéma russe,...

La visite du roi du Maroc a été une grosse opportunité pour l’agriculture sénégalaise. En effet, entre le gouvernement du Sénégal et celui du Maroc, une convention de partenariat pour la mise en place...


derniers articles Maroc
Le conflit entre le Maroc et le Sahara Occidental a fini par faire saborder la réunion des ministres des Finances de l’Union Africaine qui devait s’ouvrir à Dakar, au Sénégal, ce...

Le nouveau Premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, a annoncé être parvenu à un accord de coalition avec cinq autres partis politiques.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, a insisté sur la nécessité d’« intensifier les efforts coordonnés de la communauté internationale en vue de parvenir à un règlement...


à la une



afrik-foot