14 février 2016 / Mis à jour à 01:57 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Maroc
Maroc : Air France assignée en justice à cause d’une blague sur le Roi du Maroc

La compagnie aérienne Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny le 25 février. La cause : un de ses commandants à bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, suite à un retard au décollage du Vol AF 2497 Casablaca-Maroc, le 5 décembre dernier, rapporte Leparisien.fr. Le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes en raison de la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI. Il aurait encouragé les passagers mécontents à s’adresser directement à Mohamed VI, Palais Royal, Rabat. Une plaisanterie qui n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie.


Maroc en bref
Au Maroc, la ville de Marrakech sera dotée de son premier parking multi-étages, si l’on se réfère à une décision prise par le conseil municipal de la ville qui vient d’approuver sa construction à...

Le ministre algérien des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a reçu samedi à Alger, l’ambassadeur du Maroc en Algérie pour porter à sa...

Les autorités de Rabat ont annoncé ce lundi dans un communiqué avoir interpellé vendredi au Maroc un Belge d’origine marocaine directement lié aux auteurs des attentats du 13 novembre dernier à Paris...


derniers articles Maroc
Régulièrement ciblé par les anciennes gloires du Bayern Munich, Mehdi Benatia a répondu aux critiques de Franz Beckenbauer et Oliver Kahn sans ménagement au cours d’une interview. Le défenseur marocain...

Un temps confirmé dans ses fonctions de sélectionneur du Maroc, Badou Zaki a finalement été remercié par la Fédération ce mercredi. Le nom de son successeur n’est pas encore...

Annoncé par certains médias mardi soir, le limogeage de Badou Zaki de son poste de sélectionneur du Maroc a été démenti par le président de la fédération. Toutefois, des contacts existent bien avec Hervé...


à la une




en bref