27 juin 2016 / Mis à jour à 19:57 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Maroc
Maroc : Air France assignée en justice à cause d’une blague sur le Roi du Maroc

La compagnie aérienne Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny le 25 février. La cause : un de ses commandants à bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, suite à un retard au décollage du Vol AF 2497 Casablaca-Maroc, le 5 décembre dernier, rapporte Leparisien.fr. Le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes en raison de la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI. Il aurait encouragé les passagers mécontents à s’adresser directement à Mohamed VI, Palais Royal, Rabat. Une plaisanterie qui n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie.


Maroc en bref
La mort du Secrétaire général du Polisario, Mohamed Abdelaziz, a été annoncée, ce mardi 31 mai 2016. Né le 17 août 1948 à Marrakech, Mohamed Abdelaziz a fait ses études supérieures à Rabat jusqu’en...

Détenu en Belgique depuis son arrestation le 18 mars, Salah Abdeslam a été transféré, ce mercredi matin, à Paris. Seul survivant des commandos des attentats de Paris et de Saint-Denis, ayant fait 130...

Salah Abdeslam a été inculpé, ce jeudi 21 avril 2016, à Bruxelles pour « tentative de meurtres » dans l’enquête sur la fusillade survenue dans la commune bruxelloise, le 15 mars. L’opération...


derniers articles Maroc
Le Maroc est une nouvelle fois classé, pour cette année 2016, premier producteur mondial de cannabis.

Le Président sahraoui par intérim, Khatri Addouh, a appelé les Nations Unies à mettre en place un plan pour le processus de pourparlers, direct, intense, de haut niveau et avec un calendrier défini...

Des dizaines de Marocains ont manifesté à Rabat pour réclamer le droit de déjeuner en public pendant le mois de ramadan.


à la une




en bref