29 avril 2016 / Mis à jour à 09:38 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Maroc
Maroc : Air France assignée en justice à cause d’une blague sur le Roi du Maroc

La compagnie aérienne Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny le 25 février. La cause : un de ses commandants à bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, suite à un retard au décollage du Vol AF 2497 Casablaca-Maroc, le 5 décembre dernier, rapporte Leparisien.fr. Le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes en raison de la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI. Il aurait encouragé les passagers mécontents à s’adresser directement à Mohamed VI, Palais Royal, Rabat. Une plaisanterie qui n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie.


Maroc en bref
Détenu en Belgique depuis son arrestation le 18 mars, Salah Abdeslam a été transféré, ce mercredi matin, à Paris. Seul survivant des commandos des attentats de Paris et de Saint-Denis, ayant fait 130...

Salah Abdeslam a été inculpé, ce jeudi 21 avril 2016, à Bruxelles pour « tentative de meurtres » dans l’enquête sur la fusillade survenue dans la commune bruxelloise, le 15 mars. L’opération...

Mohamed Abdeslam a perdu son poste à Molenbeek. L’information a été donnée par La Dernière Heure qui précise que le frère de Brahim et Salah Abdeslam, tous deux impliqués dans les attentats de Paris,...


derniers articles Maroc
L’un des principaux suspects des agressions sexuelles du réveillon du nouvel An à Cologne, en Allemagne, a été arrêté en Suisse. Le jeune homme, un Marocain âgé de 19 ans, venait de commettre un vol à...

Le Maroc, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a exprimé le « rejet le plus ferme des tentatives répétées d’interférence » de l’Union Africaine dans l’examen de la...

Un mois après l’expulsion par le Maroc de membres de l’ONU stationnés au Sahara Occidental, l’Union Africaine a critiqué ces mesures et déploré « qu’aucun progrès n’ait été accompli » sur l’organisation...


à la une




en bref