20 octobre 2017 / Mis à jour à 21:41 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Mali - Conflit - Politique - Terrorisme
Mali : le chef d’Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, appelle à attaquer la France
Iyad Ag Ghaly

Dans un enregistrement sonore, le chef du groupe terroriste Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a appelé à combattre la France.

La France n’est décidément pas au bout de ses peines tant la menace terroriste qui pèse sur elle est grande. Le chef du groupe terroriste Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a appelé dans un enregistrement sonore à combattre la France, dénonçant l’accord de paix au Mali signé en mai-juin, à Alger avec le camp gouvernemental, les traitant de "laïcs".

Selon les autorités maliennes, l’enregistrement sonore a été authentifié lundi. Les autorités soulignent aussi que l’enregistrement a eu lieu un peu avant les attentats de vendredi à Paris qui ont fait 132 morts et plus de 300 blessés. Dans ce sonore, le chef d’Ansar Dine approuve l’attentat de janvier contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo pour avoir caricaturé le prophète, estimant que ce journal « n’a eu que ce qu’il méritait ». « Nous authentifions la cassette. C’est bien Iyad Ag Ghaly qui parle. Comme vous le voyez, dans le document, on ne voit pas son visage, mais c’est bien sa voix », a déclaré une source de sécurité malienne.

Iyad Ag Ghaly, ancien chef de rébellions touareg, désormais chef de l’organisation terroriste Ansar Dine, fait parti de ceux qui étaient en tête de l’invasion du nord-Mali menée par des groupes armés en mars 2012. Une situation qui pousse la France à intervenir militairement pour éviter que ces groupes terroristes ne s’emparent également de la capitale malienne Bamako.

Aujourd’hui, il fait toujours parti des terroristes les plus recherchés par la France. Pays qu’il menace d’ailleurs régulièrement dans des enregistrements sonores ou vidéos. En août 2014, il affirmait, dans une vidéo, vouloir se débarrasser de la France qui pille les ressources du Mali.



à la une




communiqués

afrik-foot