17 juin 2018 / Mis à jour à 00:56 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Tunisie - Manifestation
Les femmes tunisiennes défilent pour l’égalité des droits de succession

A Tunis, des centaines de femmes sont descendues dans les rues ce samedi pour réclamer des droits de succession égaux à ceux des hommes. Un sujet considéré comme tabou dans le monde arabe.

La Tunisie est le pays musulman d’Afrique du Nord qui accorde aux femmes plus de droits que les autres pays de la région et, depuis l’année dernière, la Tunisie à même permis aux femmes musulmanes d’épouser des hommes non musulmans.

Mais le sujet des droits de succession reste encore largement tabou et c’est pourquoi des manifestants se sont rendus au siège du parlement de la capitale, Tunis pour demander une égalité des droits de succession.

Rejoints par des hommes, les femmes manifestantes portaient des slogans exigeant la fin des lois sur l’héritage fondées sur la loi islamique. Cela donne généralement aux hommes le double de ce que les femmes obtiennent. "Il est vrai que les femmes tunisiennes ont plus de droits que les autres femmes arabes, mais nous voulons être comparées aux femmes européennes", a déclaré Kaouther Boulila, une militante.

"Nous voulons juste nos droits."

En août, le président Beji Caid Essbsi, un politicien laïc, a mis sur pied un comité chargé de rédiger des propositions visant à promouvoir les droits des femmes. La Tunisie a été saluée comme la seule « réussite du printemps arabe » suite aux libertés politiques instaurées après l’éviction de Zine El Abidine Ben Ali en 2011.



à la une



afrik-foot