28 mai 2016 / Mis à jour à 18:45 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Guinée - Liberia - Sierra Leone - Politique - Population
L’Afrique de l’Ouest a eu raison de l’épidémie Ebola !
La capitale guinéenne Conakry (crédit photo. Assanatou)

L’Organisation mondiale de la Santé a indiqué, ce mercredi, qu’elle annoncera jeudi la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

L’épidémie Ebola est enfin terminée en Afrique de l’Ouest ! L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) va annoncer, ce jeudi 14 juin 2016, la fin de l’épidémie dans la région, avec l’arrêt de la transmission au Liberia, a-t-elle indiqué, ce mercredi, dans un communiqué. Cette annonce « marquera le 42e jour depuis que le dernier patient atteint d’Ebola au Liberia a été testé négatif », a précisé l’OMS.

La Sierra Leone a été le premier pays à s’être débarrassé du virus, le 7 novembre, suivie de la Guinée, le 29 décembre dernier. Le virus est apparu pour la première fois en Guinée en décembre 2013, devenant peu à peu incontrôlable dans toute la sous-région. L’épidémie se propage rapidement et touche même des pays comme le Nigeria, le Mali, ou encore le Sénégal qui n’avait qu’un seul cas, un jeune Guinéen, qu’il a rapidement guéri. Si le Nigeria, le Mali et le Sénégal mettent très vite fin à Ebola, ce n’est pas le cas en revanche de la Sierra Leone, du Liberia et de la Guinée, qui se sont longtemps débattus avec la fièvre hémorragique avant d’en venir à bout.

Toutefois, l’OMS reste sur ses gardes car le risque persiste en raison de la subsistance du virus dans certains liquides corporels de survivants, notamment le sperme, où il peut survivre jusqu’à neuf mois. Le cas du Liberia, qui a annoncé à plusieurs reprises s’être débarrassé du virus, avant de rendre compte que la maladie était toujours présente sur son territoire est assez édifiant. Ebola n’a pas été sans conséquences dans ces pays, dont l’économie a été durement touchée.

Connu depuis 40 ans en Afrique, Ebola a fait quelque 11 300 morts en Afrique de l’Ouest et laissé derrière lui plusieurs milliers d’orphelins.


à la une




communiqués


en bref




dossiers

liens utiles