3 septembre 2014 / Mis à jour à 23:48 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux

RDC - Justice - Portraits - Femmes - Droits de l’Homme
Jolly Kamuntu, la voix de la liberté

Depuis plus de dix ans, Jolly Kamuntu, directrice de la radio locale Maendeleo, donne la parole aux populations du Sud-Kivu. Région de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) minée par des conflits armés. La Congolaise de 32 ans milite également pour la promotion de la femme. Elle a très vite compris que les ondes seraient une arme précieuse pour leur libération. Portrait de l’une des lauréates du concours Harubuntu 2012.

Jolly Kamuntu ne mâche pas ses mots. Quand elle a quelque chose à dire, elle ne passe pas par quatre chemins. La coquette congolaise, toujours vêtue d’un boubou en wax multicolore, aime s’exprimer librement. Pour cela, elle a choisi les ondes. Mais ce qu’aime avant tout Jolly, c’est donner la parole aux autres. Un projet loin d’être aisé dans le Sud-Kivu, minée par des conflits armés. Dans cette région, située dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), les populations vivent dans des conditions très difficiles. La radio locale Maendeleo que Jolly dirige depuis 2004, leur donne régulièrement la parole. Les habitants de cette province peuvent ainsi raconter leur rude quotidien et exprimer leurs attentes aux autorités.

La charismatique congolaise, débordante d’énergie, travaille beaucoup sur le terrain. Avec son équipe, elle n’hésite pas à aller à la rencontre des populations du Sud-Kivu. Son projet a donné naissance à 145 radios clubs. Le principe ? « Il s’agit de groupes de personnes que nous avons formé pour faire des reportages et recueillir les récits des habitants les plus reculées du Sud-Kivu. Ensuite, nous diffusons leurs propos sur radio Maendeleo afin que tous les auditeurs puissent prendre part de leurs difficultés », explique Jolly.

Militante pour la promotion des femmes

Jolly a plusieurs cordes à son arc. Elle milite aussi pour la promotion des femmes dans son pays. Une lutte qu’elle mène au sein de l’association des femmes des médias du Sud-Kivu, qu’elle préside. « J’étais révoltée de voir comment la femme était marginalisée. Ecartées de notre communauté ! Les femmes ont un rôle très important chez nous ! Elle participe à la gestion des affaires familiales. Chez nous, les femmes n’ont pas accès à la parole ni à la fonction publique. Toutes les femmes doivent être actrices de leur vie ! », lance-t-elle.

La militante se définit, elle, comme « étant le fruit de la lutte pour le genre ». Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Mariée et mère de trois enfants, elle n’a laissé personne dirigé sa vie. « Hors de question ! » Son destin, elle l’a pris très tôt en main. Et vite gravit les échelons. Elle a d’abord effectué des études de droit, avant de se décider à faire de la radio. Elle décroche son diplôme. Puis effectue ses premiers pas à Radio Catholique avant de devenir collaboratrice, journaliste, productrice, chef de programmes, rédactrice en chef et enfin directrice de Radio Maendeleo.

Elle dénonce aussi la sous-représentation des femmes dans les médias de son pays. « Elles n’ont accès à aucun poste de responsabilités. Quand j’ai vu que pour moi-même qui a fait des études ce n’était pas évident, je me suis demandé qu’en est-il alors pour les autres ! », fustige-t-elle.

Les choses évoluent toutefois pas à pas, constate-t-elle. Les femmes osent s’exprimer et prendre en main leur vie. Grace à la radio, elle peut continuer à mener à bien son combat. Comme elle aime dire, « le micro est une « arme pour libérez les femmes ! ».


dossier
Aux quatre coins de l’Afrique, des femmes et des hommes nous montrent leur voie pour changer le monde. Il existe une Afrique qui réussit, qui relève des défis, qui invente ses propres solutions de développement. En témoignent, partout sur le continent, des femmes et des hommes énergiques, qui se battent pour apporter des solutions concrètes aux besoins de leur communauté. Le prix HARUBUNTU met en lumière chaque année ces Africains ordinaires qui font des choses extraordinaires. Le prix HARUBUNTU a...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles