28 avril 2017 / Mis à jour à 02:33 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Gambie - Justice - Politique - Sexualité - Droits de l’Homme - Population - Enfance - Prison - Pédophilie
Gambie : Yahya Jammeh interdit le mariage des enfants
Le Président de la Gambie, Yahya Jammeh

Le Président de la Gambie, Yahya Jammeh, a interdit le mariage des enfants dans son pays, menaçant de prison ferme les fiancés et parents qui seraient tentés de violer ce décret.

Dans une déclaration diffusée jeudi 7 juillet par les médias publics, le président gambien Yahya Jammeh a décrété l’interdiction du mariage des enfants dans son pays. Les fiancés ou parents qui ne respectent pas la décision d’interdiction du mariage des enfants risquent désormais la prison.

« Désormais, quiconque épouse une fille n’ayant pas atteint l’âge de 18 ans fera 20 ans de prison. Les parents de la fille feront 21 ans en prison et toute personne ayant connaissance de ce mariage et ne l’ayant pas signalé aux autorités fera 10 ans de prison. L’imam et tous ceux qui dirigeront la cérémonie de mariage seront également envoyés en prison ».

Yahya Jammeh a aussi souligné que le mariage forcé était illégal, par conséquent interdit avec effet immédiat, qu’il concerne des mineurs ou des adultes. Même si la personne contrainte de se marier a 40 ans, c’est illégal. Quiconque sera découvert en train de forcer son enfant à épouser une autre personne sera emprisonnée, a averti le chef de l’Etat.

Yahya Jammeh, qui faisait face à des dignitaires musulmans, a affirmé avoir donné des instructions aux députés pour formaliser cette décision et passer une nouvelle loi dans ce sens avant le 21 juillet 2016.



à la une




communiqués

afrik-foot