19 décembre 2014 / Mis à jour à 22:40 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gabon
Gabon : la justice traque les biens « mal acquis » de la famille Bongo à Nice

Les limiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) sont descendus à Paris mercredi, selon Nicematin.com. Ils viennent en effet rendre une visite domiciliaire à l’une des plus illustres familles de la Côte d’Azur : le clan Bongo. Omar Bongo, ancien président du Gabon décédé en 2009, aurait transmis à ses héritiers un incroyable patrimoine immobilier à Nice. Des « ONG » internationales estiment que les biens sont « mal acquis ». Les deux villas, visitées hier par les policiers ne figuraient pas dans l’inventaire de 2007. A cette époque, le patrimoine azuréen était estimé à 21 millions d’euros.


Gabon en bref
La grève lancée il y a plus d’une semaine par les membres de l’organisation des employés du pétrole (ONEP) commence à influer négativement le marché du carburant. Depuis quelques jours, certaines stations...

Les leaders de l’opposition accompagnés de leurs militants se sont rendus au palais de justice de Libreville, capitale du Gabon, pour déposer une plainte contre le président Ali Bongo. Cette...

Le chef de l’Etat gabonais a fait part de la volonté du Gabon de créer un réseau de parcs marins au sein desquels aucune pêche commerciale ne sera autorisée, selon une information de la présidence de...


derniers articles Gabon
La grève des agents du secteur pétrolier, lancée il y a plus d’une semaine, commence à impacter négativement l’activité de transport dans la capitale gabonaise, où le carburant se fait de plus en plus...

L’ex-Président burkinabè, Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par son peuple, a regagné la Côte d’Ivoire, vendredi, après un court séjour au Maroc où il aurait été persona non...

Les quatre opérateurs de téléphonie mobile du Gabon, notamment Airtel, Gabon Télécom, Moov et Azur ont répondu favorablement, à Libreville, à l’appel de l’Union Africaine en faveur de la lutte contre...


à la une




en bref