26 novembre 2014 / Mis à jour à 21:32 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gabon
Gabon : la justice traque les biens « mal acquis » de la famille Bongo à Nice

Les limiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) sont descendus à Paris mercredi, selon Nicematin.com. Ils viennent en effet rendre une visite domiciliaire à l’une des plus illustres familles de la Côte d’Azur : le clan Bongo. Omar Bongo, ancien président du Gabon décédé en 2009, aurait transmis à ses héritiers un incroyable patrimoine immobilier à Nice. Des « ONG » internationales estiment que les biens sont « mal acquis ». Les deux villas, visitées hier par les policiers ne figuraient pas dans l’inventaire de 2007. A cette époque, le patrimoine azuréen était estimé à 21 millions d’euros.


Gabon en bref
Les leaders de l’opposition accompagnés de leurs militants se sont rendus au palais de justice de Libreville, capitale du Gabon, pour déposer une plainte contre le président Ali Bongo. Cette...

Le chef de l’Etat gabonais a fait part de la volonté du Gabon de créer un réseau de parcs marins au sein desquels aucune pêche commerciale ne sera autorisée, selon une information de la présidence de...

Naila O., ressortissante gabonaise vivant aux Etats-Unis, a été reçue par le ministre des gabonais de l’étranger, Alexandre Désiré Tapoyo. Objet de la rencontre : son projet culturel intitulé «...


derniers articles Gabon
Trouver les voies et moyens pouvant permettre à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) du Gabon de faire face aux nouveaux défis de la sécurité sociale. Tel est l’enjeu d’un forum de deux jours...

Le personnel de Gabon Télécom, filiale de Maroc Télécom a cessé le travail. Il exige de la direction le paiement des primes réclamées et l’augmentation de la prime de logement. Le personnel menace de...

Dans leurs discours, les participants aux éliminatoires de la CAN 2015 fixent souvent la première place du groupe comme objectif. Pourtant, terminer en tête n’offre aucune garantie au moment de la...


à la une




en bref