1er août 2014 / Mis à jour à 17:52 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gabon
Gabon : la justice traque les biens « mal acquis » de la famille Bongo à Nice

Les limiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) sont descendus à Paris mercredi, selon Nicematin.com. Ils viennent en effet rendre une visite domiciliaire à l’une des plus illustres familles de la Côte d’Azur : le clan Bongo. Omar Bongo, ancien président du Gabon décédé en 2009, aurait transmis à ses héritiers un incroyable patrimoine immobilier à Nice. Des « ONG » internationales estiment que les biens sont « mal acquis ». Les deux villas, visitées hier par les policiers ne figuraient pas dans l’inventaire de 2007. A cette époque, le patrimoine azuréen était estimé à 21 millions d’euros.


Gabon en bref
Le représentant du bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) basé à Libreville, Boureima Sambo, a déclaré lundi que les membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale...

Au terme d’un entretien avec le président français, François Hollande, le chef de l’Etat gabonais a appelé la France à "s’impliquer beaucoup plus au Gabon". Un appel lancé afin de pouvoir "passer du...

A l’université Omar Bongo Odimba, située au coeur de Libreville, depuis lundi, les militaires et les étudiants se livrent à une véritable guérilla. Mercredi les militaires se sont introduits dans les...


derniers articles Gabon
De passage au Gabon, Deco, la star du football portugais a fait part de sa volonté de venir en aide au football gabonais. Une initiative qui ne fait pas l’unanimité au pays des Panthères, où l’Etat...

Un homme s’est coupé le pénis en début de semaine à Libreville, capitale du Gabon. Atteint de démence, il se serait sectionné le sexe avec un couteau de cuisine.

Une jeune Gabonais de 12 ans serait parvenu à échapper à ses ravisseurs qui comptaient le dépecer.


à la une




en bref