24 avril 2018 / Mis à jour à 09:35 - Paris.  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Djibouti - Etats-Unis - Soudan du Sud - Conflit - Coopération - Diplomatie - Guerre - Politique - Drame - Crime et banditisme - Droits de l’Homme - Population
Etats-Unis : Obama envoie 47 soldats au Soudan du Sud
Barack Obama, Président des Etats-Unis

Les Etats-Unis ont envoyé 47 militaires au Soudan du Sud, ayant pour mission de protéger les citoyens, l’ambassade et les biens américains.

Le Président américain prend les devants face à la recrudescence de la violence au Soudan du Sud. Selon RFI, les Etats-Unis ont envoyé 47 militaires dans ce pays d’Afrique de l’Est, et sont arrivés sur le terrain, ce mardi 13 juillet 2016. L’objectif de ces soldats est de protéger les citoyens, l’ambassade et les biens américains.

L’envoi de militaires américains au Soudan du Sud coïncide avec le rapatrient de plusieurs pays de leurs ressortissants et l’ouverture d’un débat par le Conseil de l’ONU qui étudie un éventuel renouvellement de la MINUSS, un possible embargo sur les armes et de sanction contre le plus jeune Etat qui a fêté ses cinq années d’existence.

Selon le site français, dans la lettre que Barack Obama est tenu d’envoyer au Congrès lors de tout engagement de troupes à l’étranger, il précise que ces 47 hommes, bien que lourdement équipés, ne sont pas destinés à combattre. Le chef de l’Etat américain ajoute que 130 militaires supplémentaires, basés à Djibouti, sont en état d’alerte, et prêts à intervenir si la situation se dégrade encore.

Dans un communiqué du département d’Etat, souligne RFI, Washington répète sa condamnation des violences qui ont provoqué le déplacement de plusieurs dizaines de milliers de civils et affirme que les responsables de violations des droits de l’Homme, et d’attaques contre la force des Nations Unies seront poursuivis.

Les Etats-Unis œuvrent avec l’ONU pour tenter d’obtenir un retour à la normale, d’autant que Washington s’est beaucoup investi lors de l’accession à l’indépendance du Soudan du Sud.



lire aussi
Les combats entre les soldats fidèles au Président du Soudan du Sud Salva Kiir et les forces du Vice-président Riek Machar ont pris des proportions importantes. L’on dénombre au moins 270 personnes...


à la une



afrik-foot