11 juin 2018 / Mis à jour à 16:38 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Pan Afrique - Santé
Ces gestes qui permettent d’éviter la gastro-entérite !
La gastro-entérite gagne du terrain. Pour preuve, le bulletin du réseau Sentinelle fait état de 167 500 nouveaux cas pour la semaine du 20 au 26 janvier 2014. Soit un taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale égal à 261 cas pour 100 000 habitants.

Présent en France depuis le mois de décembre, la gastro-entérite gagne du terrain. En ce sens que le bulletin du réseau Sentinelle fait état de 167 500 nouveaux cas pour la semaine du 20 au 26 janvier 2014. Soit un taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale égal à 261 cas pour 100 000 habitants.

4e cause de mortalité dans les pays en voie de développement

La gastro-entérite aiguë est chaque année à l’origine de 700 000 à 3,7 millions de consultations pour 21 millions d’épisodes. Elle demeure la 4e cause de mortalité dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique. Un pic a été observé les deux premières semaines de janvier en France. Le seuil épidémique (274 cas pour 100 000 habitants), a été dépassé par dix régions : Lorraine avec 464 cas, Ile-de-France et Bretagne avec 390 cas ainsi que Poitou-Charentes, Limousin, Champagne-Ardennes, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Corse et PACA.

Le lavage des mains, principal geste de prévention

La transmission de la gastro-entérite se fait pour la plupart d’homme à homme. Les mains et l’environnement contribuent à la contamination. Pour l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), « le lavage des mains est le principal geste de prévention » et « un des moyens les plus efficaces pour limiter la diffusion des germes ». 40 % des Français déclarent ne pas se laver systématiquement les mains avant de faire la cuisine et 66 % ne le font pas après avoir pris les transports en commun. Il est impératif de se laver les mains au savon avant de s’occuper de nourrissons et de personnes âgées, de préparer, servir ou prendre les repas, après être allé aux toilettes et après chaque sortie à l’extérieur.

Eviter tout contact avec ses proches

En outre, il est recommandé de laver avec soin les fruits et légumes avant leur consommation, limiter voire éviter tout contact avec ses proches, qu’il soit direct (s’embrasser, se prendre par la main,...) comme indirect (partager des couverts, un mouchoir,...). Il est à envisager de confier les fourneaux à un autre membre du foyer. Au travail, éviter de manipuler les objets utilisés par un collègue malade (stylo porté à la bouche, clavier, touche d’un distributeur de boissons,...) et, selon une étude britannique, fermer le couvercle des toilettes avant de tirer la chasse d’eau pour « fermer le clapet aux épidémies ».

Pour terminer, manger léger, tant que l’appétit est encore là, jusqu’à reprendre une alimentation variée : riz, pâtes, pommes de terre et carottes bien cuites, aux ferments lactiques, viandes et poissons maigres grillés ou cuits à l’eau, compotes de pommes ou de coing, bananes bien mûres, pain grillé ou biscottes. Et surtout bien s’hydrater !



à la une



afrik-foot