23 novembre 2014 / Mis à jour à 21:06 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Centrafrique
Centrafrique : un cessez-le-feu signé entre la rébellion et le pouvoir

Les rebelles du séléka qui contrôlent les 3/4 du pays ont signé ce vendredi un accord de cessez-le-feu à Libreville où se trament les négociations censés sortir la Centrafrique de la crise. L’accord prévoit le maintien du président François Bozizé au pouvoir et la formation d’un gouvernement d’union nationale. Des législatives devraient être organisées dans 12 mois. "Un nouveau premier ministre issu de l’opposition démocratique sera nommé", selon cet accord lu devant la presse, qui prévoit également le "retrait de toutes les forces militaires étrangères de Centrafrique, à l’exception des Forces africaines d’interposition (FOMAC).


Centrafrique en bref
La situation semblait dégénérer à Bangui où les ex-Séléka bloquaient les principales artères de la ville ce jeudi. Le calme est revenu après que le gouvernement ait versé 4,5 milliards de Fcfa à ces...

Un nouveau militaire français, le caporal-chef Moana Heiarii, affecté au 126e régiment d’infanterie de Brive-la-Gaillarde, est mort après une mission en Centrafrique. « Un soldat français engagé dans...

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International dénonce dans son rapport publié ce jeudi le massacre de plusieurs dizaines de civils dans le centre du pays. L’ONG réclame à la...


derniers articles Centrafrique
Des combattants de l’ex-rébellion séléka, qui a mené le coup d’Etat contre François Bozizé, refusent toujours de quitter la ville de Bangui.

Un soldat français engagé dans les rangs de la mission européenne Eufor en Centrafrique est décédé des suites de paludisme, dans un hôpital parisien où il avait été rapatrié en début de...

L’organisation de défense des droits de l’Homme, Amnesty International, dénonce, dans son dernier rapport, le massacre de plusieurs dizaines de civils dans le centre de la...


à la une




en bref