25 juillet 2014 / Mis à jour à 12:54 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Centrafrique
Centrafrique : un cessez-le-feu signé entre la rébellion et le pouvoir

Les rebelles du séléka qui contrôlent les 3/4 du pays ont signé ce vendredi un accord de cessez-le-feu à Libreville où se trament les négociations censés sortir la Centrafrique de la crise. L’accord prévoit le maintien du président François Bozizé au pouvoir et la formation d’un gouvernement d’union nationale. Des législatives devraient être organisées dans 12 mois. "Un nouveau premier ministre issu de l’opposition démocratique sera nommé", selon cet accord lu devant la presse, qui prévoit également le "retrait de toutes les forces militaires étrangères de Centrafrique, à l’exception des Forces africaines d’interposition (FOMAC).


Centrafrique en bref
A l’occasion du sommet de Brazaville sur la Centrafrique, présidé par le président congolais Denis Sassou Nguesso, les rebelles de la séléka et les anti-balakas ont signé un cessez-le-feu. Les deux...

La présidente de transition en Centrafrique Catherine Samba-Panza a limogé son ministre des Mines, Olivier Mlibangar. Cette décision ferait suite à « la gestion de la suspension de la République...

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré ce mercredi que « le Canada condamne fermement la poursuite de la violence sectaire en République centrafricaine (RCA), y compris le...


derniers articles Centrafrique
Les rebelles de la séléka et les anti-balaka ont finalement signé un cessez-le-feu, mercredi, à l’occasion du Sommet de Brazaville sur la Centrafrique. La question est de savoir si les deux parties...

Les discussions sur la Centrafrique au Sommet de Brazaville ont été suspendues car une des parties, la séléka, n’est pas présente.

Le nord du Cameroun fait face à un afflux de réfugiés à cause du déplacement de populations internes et de l’arrivée de Centrafricains ainsi que de Nigérians qui fuient les zones de combats dans leur...


à la une




en bref