23 novembre 2017 / Mis à jour à 10:11 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - France - Association - Diplomatie - Education - Politique
Cameroun : remise de diplômes à l’association Solidarité Technologique

Solidarité Technologique est une association française loi 1901, parue au Journal Officiel du 5 mai 2001, reconnue d’intérêt général, dont la vocation est de permettre aux jeunes défavorisés dans les pays en voie de développement et plus particulièrement en Afrique « l’accès à la dignité par l’outil et le savoir ». Lundi 6 juillet, à Yaoundé, s’est tenue la première cérémonie de remise de diplômes aux étudiants ayant suivi une formation dans le domaine du secrétariat bureautique ou encore de la maintenance informatique. Plusieurs autorités nationales et internationales ont pris part à la célébration de cet évènement, notamment le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle Zacharie Perevet, de l’ambassadrice de France Christine Robichon.

L’association « Solidarité Technologique » est le fruit de la coopération entre le Cameroun et la France ; laquelle coopération illustrée par la visite du Président français François Hollande au Cameroun.

Cette coopération franco camerounaise s’articule autour de plusieurs aspects : la formation professionnel et l’environnement. Sur le premier plan, « Solidarité Technologique » à travers son centre de revalorisation et de recyclage forme des jeunes adultes défavorisés à la maintenance informatique et à la bureautique, organise des ateliers pour la remise en état du matériel informatique, et prépare les apprenants à effectuer des stages en entreprise tout en favorisant les contacts entre ceux-ci et les entreprises locales.

Sur le plan environnemental, le centre favorise la lutte contre le réchauffement climatique. En effet à l’heure où le Cameroun s’apprête à entrer dans l’univers du numérique, il est important de s’informer sur les risques que cela comporte. L’on pourrait assister à une « fracture du numérique » comme l’a souligné Boris De Foutereau, représentant au Cameroun. L’action de Solidarité Technologique d’après son représentant au Cameroun, vise alors à réduire cette fracture numérique liée à la prolifération des déchets électroniques hautement toxiques qui affectent la santé des populations, la qualité de l’air, de l’eau, du sol et de tout ce qui a trait au développement climatique.

L’ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon n’a pas manqué de rappeler le soutien de la coopération dans la lutte contre la pauvreté au Cameroun. Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle quant à lui exhorte les lauréats à se pencher vers les structures telles que le Fond National de l’Emploi qui faciliteraient leurs accès à l’emploi.

La cérémonie s’est achevée avec la remise des diplômes proprement dite à tous les apprenants. Le centre a également bénéficié d’un don de matériel informatique de l’Ambassade de France.



à la une




communiqués

afrik-foot