3 décembre 2016 / Mis à jour à 17:51 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Liberia - Sierra Leone
Liberia : la peine de prison de Charles Taylor injustifiée, selon ses avocats

L’ancien président du Liberia Charles Taylor a été condamné à 80 ans de prison, le 26 avril 2012 par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL). Il a été reconnu coupable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité durant la guerre civile en Sierra Leone. Mais pour sa défense, cette peine est injustifiée. Selon son avocate Courtenay Griffiths, "la sentence de 80 ans de prison défendue par l’accusation est manifestement disproportionnée et excessive, ce n’est pas justifié". L’accusation et la défense doivent s’exprimer sur la question lors d’une audience publique le 16 mai devant le TSSL. Une décision sera prononcée le 30 mai.

Lire aussi : Charles Taylor jugé coupable par la justice internationale



Liberia en bref
La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a un nouveau président de la Cour de justice. Il s’agit de Jérôme Traoré, ex-ministre de la Justice du Burkina Faso. Il sera secondé...

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) va annoncer jeudi la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, avec l’arrêt de la transmission au Libéria, a indiqué ce mercredi l’organisation dans un...

En Côte d’Ivoire, la localité de Olodio, une sous-préfecture située entre Grabo et Tabou a été attaquée par des individus non identifiés, mercredi 2 novembre 2015, aux environs de 5 heures du matin. Sept...


derniers articles Liberia
Alors qu’elles devaient remporter une véritable finale pour valider leur qualification à la CAN 2017 ce dimanche lors de la dernière journée des éliminatoires, la RDC et la Tunisie ont surclassé...

Ils sont nombreux les Sénégalais à effectuer un retour au bercail pour participer au développement de leur pays. Un phénomène auquel AFRIK.COM s’est intéressé. Ce dernier portrait du dossier est consacré...

Michelle Obama est attendue au Liberia, au Maroc, en Espagne, fin juin, pour promouvoir l’accès à l’éducation des filles.


à la une



en bref