22 décembre 2014 / Mis à jour à 17:01 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Le mannequin Gisèle Bündchen plaide en faveur de l’énergie renouvelable

L’ ;ambassadrice de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et mannequin Gisele Bündchen a rappelé jeudi l’importance de l’ ;énergie pour le développement lors d’une conférence de presse au bureau du PNUE à Nairobi, au Kenya. « L’ ;énergie affecte toutes autres choses. Les enfants peuvent étudier le soir lorsqu’ils ont accès à l’électricité. Si nous parvenons à apporter l’électricité à tout le monde, nous pourrons aider les gens à survivre. C’est injuste si les gens n’ont pas accès à l’électricité. L’énergie pour tous est réalisable. Pour cela il faut juste y consacrer 2% des investissements mondiaux », a déclaré Mme Bündchen aux journalistes venus assister au lancement de l’Année internationale de l’énergie renouvelable pour tous.
« En Afrique, deux tiers de la population n’ont toujours pas accès à l’énergie. Il existe des solutions au niveau local des communautés. Je rêve qu’avec l’énergie photovoltaïque nous pourrons construire des réseaux et qu’un jour, nous verrons les zones rurales produire de l’électricité qui pourra être vendue aux villes », a dit M. Steiner.


Kenya en bref
Cinquante-trois membres présumés de l’organisation séparatiste Conseil républicain de Mombasa (MRC), qui réclame l’indépendance des régions côtières du Kenya, ont été inculpés ce lundi par la justice...

La loi pour renforcer la sécurité contre le terrorisme continue de faire polémique au Kenya. Le président kényan Uhuru Kenyatta a signé ce vendredi la législation très controversée adoptée jeudi au...

Des hommes armés ont attaqué un camp de la police kényane dans le comté de Kilifi, faisant un mort et deux blessés graves parmi les policiers, ont annoncé ce vendredi les autorités régionales. « Des...


derniers articles Kenya
Le président kényan Uhuru Kenyatta a signé ce vendredi une loi antiterroriste controversée adoptée jeudi par le parlement, poussant certains députés à en venir aux...

Le vote d’une loi sur le renforcement de la sécurité au Kenya a provoqué une vive tension au Parlement entre les députés de la majorité et de l’opposition.

Les autorités kényanes ont dissous, ce mardi, 510 ONG et associations diverses, dont 15 pour financement terroriste.


à la une




en bref