18 octobre 2017 / Mis à jour à 14:57 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - France - Nigeria - Tchad - Conflit - Guerre - Terrorisme - Crime et banditisme
Boko Haram : 40% des armes saisies sont de fabrication française

Le Tchad a révélé que près de 40% des armes saisies par son armée aux membres de Boko Haram sont de fabrication française.

Le ministre tchadien de la Communication, Hassan Sylla Ben Bakari a indiqué qu’autour de « 40% des armes saisies par les forces armées du Tchad aux combattants de Boko Haram sont de fabrication française », rapporte Anadolu Agency. L’annonce a été faite par l’officiel, ce mercredi 4 mars 2015, à Yaoundé, à l’occasion d’une visite de travail au Cameroun.

Hassan Sylla Ben Bakari a indiqué qu’il ne désignait pas la France comme un fournisseur d’armes de la secte Boko Haram. Il s’agit d’un avertissement afin que Paris contrôle mieux les circuits de vente de matériel militaire. « Mon pays montre ces images et continuera de les montrer afin que ceux qui les fabriquent sachent que ces armes ne se retrouvent pas là où elles doivent être », a poursuivi le ministre tchadien de la Communication.

« Aucun pays africain ne fabrique des armes »

Pour justifier cette provenance, son homologue camerounais, Issa Tchiroma, a rappelé « qu’aucun pays africain ne fabrique des armes. Tous les pays africains achètent des armes auprès des pays comme la France, la Russie, les Etats-Unis ».

La capacité de Boko Haram à se procurer un armement tel que ce groupe terroriste se donne les moyens de résister à l’armée du Nigeria, du Cameroun et du Tchad coalisés n’a toujours pas trouvé d’explication. Certains observateurs doutent que le commerce des otages, raison officielle avancée le plus régulièrement, suffise pour armer et entretenir l’armée rebelle.



lire aussi
Boko Haram frappe encore et encore les populations civiles du Nigeria sans que la mobilisation de la communauté internationale n’ait pu enrayer cette spirale meurtrière. Alain Chouet, ancien chef du...

Le Président béninois a indiqué qu’un protocole d’accord pour une assistance militaire va être signé avec le Tchad en cas d’attaque de Boko Haram, en fin de semaine...

C’est une marche de soutien aux soldats tchadiens et camerounais qui sont engagés dans la lutte contre le groupe terroriste nigériane Boko Haram, qu’ organisé, ce samedi, a communauté camerounaise...

Une jeune femme soupçonnée d’être une kamikaze a été lynchée puis brûlée vive par une foule en colère, dans la ville de Bauchi, dans le nord-est du Nigeria.

La secte islamiste Boko Haram a perpétré une nouvelle attaque dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria. Au moins 47 personnes auraient péri dans l’assaut.

La France a officiellement démenti les allégations du ministre tchadien de la Communication qui avait indiqué que près de 40% des armes saisies à Boko Haram par l’armée tchadienne étaient de...


à la une




communiqués

afrik-foot