27 novembre 2014 / Mis à jour à 09:31 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Pan Afrique - Evénement
Jokes Session : histoire d’en rire !
L’humour afro-universel se met en scène. Les humoristes afro font leur show ! Samedi 26 novembre, ils seront neuf en scène, à Paris, pour détendre vos zygomatiques. Des talents à découvrir sous la houlette de Delo, jeune humoriste d’origine congolaise, à l’origine de la soirée. Deuxième bonne nouvelle : 10 places à gagner pour nos internautes !

Ils sont jeunes, noirs pour la plupart, et ils ont du talent, de la tchatche, des blagues et des vannes à revendre. Ils s’appellent Mamane, Chicken Boubou ou Ted Varsovie. Samedi 26 novembre, neuf humoristes nouvelle génération se produisent à la Scène Bastille, à Paris, dans le cadre de la soirée Jokes Session. Ils vont mettre le feu aux planches sous la direction de Delo, jeune humoriste de presque 28 ans, d’origine congolaise (RDC), à l’origine de la manifestation. Delo, le « Congo-lyonnais », est monté à Paris pour s’essayer au théâtre. Electron libre, il ne reste que 6 mois au cours Florent, avant de ses frotter à la scène. En 1999, il effectue sa première performance en première partie des Guignols d’Abidjan, à Paris, devant 600 personnes. Son one-man-show, « On dit Koi ! », a tourné au théâtre de la Main d’or et au théâtre du Temple de mai 2004 à juin 2005. Talent à suivre.

Afrik : Comment vous est venue l’idée d’un tel show ?
Delo :
Ça me trottait dans la tête depuis un moment. La soirée Jokes Session s’inspire directement d’un concept américain. Là-bas, les humoristes ont l’habitude de se réunir sur scène pour faire des prestations de 5-6 minutes. C’est la culture du stand-up : on prend le micro et il faut être le plus à l’aise possible avec ! C’est le jeu de la rhétorique. Il faut devenir le plus efficace uniquement avec les mots ! Dans la tradition française, c’est plutôt les sketches ou les one-man-show qui marchent. Les Jokes Session vont mélanger ces différents esprits.

Afrik : Aux Etats-Unis ces shows sont « communautaires » ?
Delo :
Oui et c’est ce que je voulais faire au début. Mais je me suis dit qu’il fallait mieux mélanger les gens. Le talent n’a pas de couleur comme on dit ! Il y aura aussi des Blancs même si la soirée aura la fibre afro. L’idée du show m’est venue car j’ai rencontré beaucoup de jeunes Noirs qui se lançaient dans l’humour. Il y a un vrai potentiel. Début 2005, je me suis lancé le défi d’organiser la soirée avant la fin de l’année.

Afrik : Comment va se dérouler la Jokes Session ?
Delo :
Sur le plateau, neuf humoristes vont se relayer. Deux d’entre eux auront 10 minutes, les autres entre 5 et 6 minutes. C’est court mais c’est pour qu’il y ait du rythme et que le public accroche. Car les spectateurs ne blaguent pas, eux. S’ils n’aiment pas à ce que tu fais, ton espérance de vie sur scène est proche de zéro !

Afrik : Qui sera sur scène ?
Delo :
Une nouvelle génération bourrée de talent. Parmi eux : Mamane, d’origine nigérienne, qui a la fibre politique. C’est une sorte de mini-Dieudonné. Il pointe les problèmes, revendique, dénonce. Souria Adèle est Antillaise. Elle a fait le Splendid l’année dernière, elle se cache derrière un personnage dans ses sketches. Chicken Boubou, Congolais, est un rappeur à la base. Son groupe, La Troupe, s’est séparé et il a commencé à écrire des sketches car il faisait du rap « humoristique » en imitant la voix de rappeurs connus. Il en jette sur scène ! Thomas Ngijol, lui, c’est un martien ! Il vient de quelque part, sur la constellation africaine mais il vit dans son monde. Il est fort car il décale tout. Il a notamment un sketch sur un Superman... noir ! Ted Varsovie fait partie d’un duo. Il est noir et son acolyte est blanc, donc, ensemble, ils font du chocolat ou jouent aux dames !! Il y aura tous les styles. Mon seul regret, c’est de n’avoir pas plus de demoiselles mais elles sont encore peu nombreuses dans la profession.

Afrik : Et vous, c’est quoi votre style ?
Delo :
Je vais surtout présenter et encadrer la soirée mais je ferais quelques sketches aussi. Moi je parle du quotidien, de la famille, des soirées, des relations hommes/femmes. Je suis neutre, je ne fais pas de politique.

Afrik : Quelles difficultés rencontre un jeune humoriste aujourd’hui ?
Delo :
Il faut arriver à se produire sur scène. J’ai écumé les scènes ouvertes des théâtres et des cabarets. Les salles offrent quelques minutes, le temps de convaincre le public et de se rôder. C’est comme ça que tout le monde commence. Ce qui est compliqué, pour un humoriste, c’est d’avoir une programmation régulière. Il y a la concurrence des aînés, et il faut qu’on vous fasse confiance, qu’on parie sur vous. On peut toujours dégotter quelques créneaux mais ce n’est pas assez. Et puis il y a aussi un vrai manque de médiatisation.

Afrik : Alors qu’en France on voit émerger de plus en plus d’humoristes beurs, on n’entend pas beaucoup les Blacks...
Delo :
C’est vrai, à part Dieudo, Mouss Diouf ou Omar et Fred, il n’y a pas grand monde. Il faut se jeter à l’eau ! Il nous manque encore une figure de proue mais les talents sont là. Et ils seront présents samedi 26 !

Afrik : Peut-on dire qu’il existe un humour typique à la communauté afro ?
Delo :
Les jeunes humoristes que je présente évoquent bien sûr des choses récurrentes qui se passent dans la communauté ou dans les familles. C’est une question du culture. Les jeunes, comme moi, qui ont grandi ici, sont à même de toucher un vaste public. Je suis fan des Guignols d’Abidjan ou de Jean Miché Kankan, mais ils s’adressent à un public plus spécialiste. Nous, on est du terroir, on a la touche africaine et on s’inspire des anglo-saxons. C’est une originalité à découvrir.

- Jokes Session
samedi 26 novembre 2005 à 19h à la Scène Bastille
2 bis, rue des Taillandiers
75011 Paris
M° Bastille ou Ledru-Rollin.
P.A.F : 10 euros.
Locations 01 41 78 66 03 ou sur Fnac.fr.

- 10 PLACES A GAGNER POUR NOS INTERNAUTES
Envoyez un mail avec votre nom et prénom à l’adresse suivante en précisant Jokes Session dans le sujet : concours@afrik.com
Les gagnants seront notifiés par mail


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers